La Réunion : Trois employés d’un petit commerce de St-André en grève de la faim

Zinfos 974, 28 juillet 2014 :

Trois salariés d’un petit commerce nommé « Le Lotus », à Saint-André, ont entamé une grève de la faim depuis quatre jours. Ils dénoncent de mauvaises conditions de travail au sein de l’entreprise.

Ils ont en fait décidé de durcir le ton depuis que le patron a convoqué l’une des employés pour un entretien avant un licenciement prévu le 4 août.

Jusqu’à il y a 4 jours et depuis le 18 juillet, les trois employés menaient leur grève devant la boutique en espérant être entendu par leur employeur. Celui-ci a fini par faire venir un huissier pour constater la présence des grévistes devant l’entrée.

La situation est donc plus que tendue. Les salariés en grève demandent que leur contrat de travail soit respecté et des conditions de travail plus respectueuses. Chimène Tipaka s’est érigée en porte-parole des salariés malgré sa convocation préalable à un licenciement: « Nous sommes payés 2 euros de l’heure au lieu du Smic horaire. Chaque soir, nous repartons avec 20 euros en espèce », explique-t-elle.

Présence de rats, travail dissimulé, non respect du code du travail sont les autres points qui opposent les salariés à leur responsable.

2 réponses à “La Réunion : Trois employés d’un petit commerce de St-André en grève de la faim

  1. Pingback: Saint-André : Ils continuent leur grève de la faim | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s