Afrique du Sud : les métallurgistes jurent de continuer la grève

Xinhua, 27 juillet 2014 :

L’Union nationale des métallurgistes de l’Afrique du Sud (NUMSA) ont juré samedi de continuer la grève.

« Les métallurgistes ne vont pas arrêter leur grève s’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent: salaires décents », a déclaré le secrétaire général de la NUMSA, Irvin Jim, lors d’un congrès électif à Pietermaritzburg, dans la province de KwaZulu-Natal.

Plus de 220.000 travailleurs membres de la NUMSA se sont arrêté de travailler depuis le 1er juillet, seulement quelques jours après la fin de la grève des mineurs de platine, qui a duré cinq mois.

La NUMSA demande que le salaire augmente de 12%, ce qui a été rejeté par les employeurs.

Il est dommage, a indiqué M. Jim, les travailleurs sud- africains touchent encore des salaires de misère, 20 ans après la fin de l’apartheid.

Le syndicat, a-t-il déclaré, est déterminé à casser ce qu’il appelle le capital monopoliste blanc en Afrique du Sud.

M. Jim a aussi critiqué le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui aurait proposé, selon des médias, l’introduction d’un processus de vote pour la grève, qui consiste à autoriser les travailleurs à voter sur le lancement ou non d’une grève.

Mais la présidence sud-africaine a démenti, dans une déclaration vendredi, les reportages des médias. Le porte-parole présidentiel Mac Maharaj a indiqué que le vice-président n’avait pas proposé d’adopter une législation imposant un vote pour la grève.

Une réponse à “Afrique du Sud : les métallurgistes jurent de continuer la grève

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s