Mossoul : Population solidaire face aux persécutions sectaires

Deux articles du site marocain « 360 » sur la situation à Mossoul (Irak) et en particulier les témoignages de solidarité de la population musulmane face à la persécution de la minorité chrétienne par les brutes réactionnaires de l’Etat Islamique.

360, 24 juillet 2014 :

Face à l’horreur, musulmans et chrétiens irakiens restent solidaires. Les musulmans se sont joints aux chrétiens pour manifester en brandissant des pancartes portant l’inscription « Je suis chrétien, je suis Irakien » et pour une même prière qui les a rassemblés dans les églises.

Lapidations en Syrie, persécutions en Irak des chrétiens contraints de se convertir à l’islam ou de mourir par « le glaive ». L’Etat islamique sème la terreur sur le territoire irakien, signant dimanche, à Bagdad, ses attentats les plus meurtriers, délogeant 60.000 personnes obligées de fuir leurs demeures, vidant Mossoul de sa population chrétienne suite à l’ultimatum, échu samedi soir, qui lui avait été lancé par les djihadistes : « Nous leur proposons trois possibilités: l’islam, la dhimma (impôt spécial) et, s’ils refusent ces deux options, il ne reste que le glaive », avait en effet déclaré L’EIIL, jeudi dernier, dans un communiqué. Ainsi, depuis samedi, « les familles chrétiennes se dirigent vers Dohouk et Erbil », dans le Kurdistan irakien, a affirmé monseigneur Louis Sako: « Pour la première fois dans l’histoire de l’Irak, Mossoul se vide de ses chrétiens ».

Face à l’horreur, musulmans et chrétiens irakiens restent solidaires. Les musulmans se sont joints aux chrétiens pour manifester en brandissant des pancartes portant l’inscription « Je suis chrétien, je suis Irakien », s’interposant entre leurs compatriotes chrétiens et les djihadistes de l’EIIL. Mahmoud Am-Asali, professeur de droit à l’Université de Mossoul, sera le premier musulman abattu par lesdits djihadistes pour avoir défendu des chrétiens. Samedi 19 juillet, jour de l’arrivée à échéance du fameux ultimatum de la terreur, les musulmans, à Mossoul, se sont joints à la messe, à l’église, pour prier aux côtés de leurs frères chrétiens. De même dimanche, à Bagdad, à l’église catholique de Saint George.

Les habitations des chrétiens de Mossoul sont marquées de la lettre « N » en arabe (N pour « Nassarah », ou terme péjoratif pour qualifier les personnes de confession chrétienne)

360, 23 juillet 2014 :

Les musulmans de Mossoul tentent de s’interposer pour défendre leurs compatriotes chrétiens persécutés par les combattants de l’Etat islamique

Se convertir à l’islam ou payer une taxe pour garder le droit de rester chez eux : tel était l’ultimatum posé par les djihadistes de l’Etat islamique aux chrétiens de Mossoul. Un ultimatum qui arrivait à échéance samedi soir et promettait « l’exécution par le sabre » à ceux qui n’en auraient pas respecté les termes. Persécutés et menacés, les chrétiens, qui ont de plus vu les portes de leurs habitations marquées par les djihadistes, fuyaient massivement Mossoul, samedi. Il semblerait que, là encore, il faille compter sans la communauté internationale qui observe une nouvelle fois un silence déconcertant.

Les chrétiens de Mossoul n’ont pour l’instant, selon des observateurs et associations telle « Fraternité en Irak », d’autre soutien que celui de leurs compatriotes musulmans qui tentent comme ils peuvent de s’interposer entre eux et les combattants de l’Etat islamique. Un professeur de droit à l’Université de Mossoul, Mahmoud Am-Asali, a d’ailleurs été tué par les djihadistes pour s’être opposé à l’extradition de ses compatriotes chrétiens et à la mise à sac de leurs espaces de vie et de culte.

Une réponse à “Mossoul : Population solidaire face aux persécutions sectaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s