Archives quotidiennes : 25/07/2014

Irak : Comment l’OLFI aide des femmes et des enfants

Nouvelles de l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak :

Les militantes de l’OLFI (Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak) mettent toute leur énergie pour aider autant que possible des personnes dépossédées et déplacées. Voici quelques histoires de la crise actuelles.

Enfants fuyant la violence au refuge de Kerbala

Enfants qui prennent l’air au refuge de Kerbala

Lire la suite

Publicités

Afrique du Sud : poursuite de la grève dans la métallurgie

Zaman, 25 juillet 2014 :

Le syndicat sud-africain de la métallurgie Numsa poursuivra la grève entamée il y a trois semaines, a-t-il annoncé vendredi après que ses branches régionales ont accepté une offre salariale mais rejeté les conditions concernant les négociations futures, a-t-on appris vendredi de sources syndicales.

Plus de 200.000 membres de l’Union nationale des métallurgistes sud-africains (Numsa) ont cessé le travail le 2 juillet dernier, un mouvement qui a entraîné notamment une interruption de la production chez General Motors dans le pays.

Lire la suite

Main dans la main à Jaffa

L’association « Hand in hand » (main dans la main), Centre pour une éducation judéo-arabe en Israël, développe dans des écoles, jardins d’enfants et camps d’été des activités éducatives bilingues (en arabe et en hébreux) pour promouvoir l’égalité et la paix entre les peuples. Dans le contexte actuel marqué par l’escalade du militarisme et des haines racistes, l’association entend montrer plus que jamais que Juifs et Arabes refusent d’être ennemis. Ce vendredi 25 juillet, dans le quartier Jaffa à Tel Aviv, et pour la troisième semaine consécutive, l’association a organisé un rassemblement de familles juives et arabes contre la guerre et l’escalade du racisme.

"Grandissons ensemble"

« Grandissons ensemble »

Lire la suite

A Thouars, les Delpeyrat vont se battre pour l’emploi

NR, 25/07/2014

Menacés par un plan social (PSE), la majorité des salariés thouarsais du traiteur agenais Delpeyrat ont décidé de se battre pour conserver leur emploi.

DELPEYRAT

Ils se sont retrouvés ce jeudi soir à une soixantaine au local CGT de Thouars pour envisager l’avenir. Un avenir bien sombre depuis que la direction a annoncé l’amputation de 58 postes sur 86. Contestant certaines interprétations, épaulés par la CGT, les Delpeyrat montent au combat. Lire la suite

Niort – Le commando des intermittents se solde en blocus du Medef

Il n’y a pas qu’à Chalon-sur-Saône ou Avignon que les intermittents ont manifesté ce jeudi. Réunis à 11 h, place de la Brèche à Niort, une trentaine d’intermittents du spectacle avaient prévu un coup d’éclat surprise dans les locaux du Medef. Mais l’opération commando s’est éventée et sous la surveillance étroite des policiers, les manifestants ont finalement tenu un blocus de trois heures, avant de lever le camp, lorsque les forces de l’ordre ont évacué deux intermittents qui s’étaient introduits dans la cour du Medef, rue du Petit-Banc.

Les intermittents ont fait le siège pendant plus de trois heures devant les grilles du Medef.

Les intermittents ont fait le siège pendant plus de trois heures devant les grilles du Medef.

NR, 25/07/2014

Ils voulaient pique-niquer dans les locaux du Medef, hier. L’action commando d’une trentaine d’intermittents a fini en blocus de plus de trois heures. Lire la suite

Halte aux expulsions de gens du voyage en Franche-Comté !

Communiqué de l’Association Espoir et Fraternité Tsigane de Besançon, 25 juillet 2014 :

A Besançon, douze familles de gens du voyage ont dues quitter ce vendredi 25 juillet le terrain où elles s’étaient installées dans le quartier des Hauts-de-Chazal. Si ces familles vivaient dans un terrain vague, la société immobilière Seb, propriétaire des lieux, est intervenue auprès de la Préfecture pour obtenir un arrêté d’expulsion. La raison, clairement affichée par cette société immobilière, était que la présence de gens du voyage dans les environs d’immeubles où des appartements sont en vente risquait de faire fuir d’éventuels clients. Et voilà comment au nom de la loi du marché, des familles ont été obligées de quitter le terrain. Voulant éviter une expulsion traumatisante pour les enfants par les CRS, les familles ont décidé de partir d’elles-mêmes pour aller s’installer non loin du Mac Donald à Chateaufarine.

tzig

Il convient de préciser que le Grand Besançon refuse l’accès de ces douze familles sur l’Aire d’Accueil pour gens du voyage de la Malcombe… sous prétexte que, vivant dans la pauvreté, ces familles ont des dettes suite à une précédente installation à la Malcombe. Or, il convient de rappeler que le prix d’un emplacement sur ce terrain tourne au minimum à 15 euros par jour, soit 450 euros par mois et qu’à ce jour les gens du voyage n’ont toujours aucun droit aux ALP ou à une autre aide au logement. Quelle famille, qu’elle vive en caravane ou en HLM, touchée par le chômage et la pauvreté, pourrait aujourd’hui dépenser 450 euros par mois pour se loger sans avoir droit aux APL ?

Lire la suite

Irak : Solidarité avec l’OLFI face à la barbarie sectaire

Avec la prise du pouvoir des bandes fanatiques de l’Etat Islamique (EI) dans le nord et l’ouest de l’Irak, des masses de réfugiés, dont beaucoup de femmes et d’enfants, ont fuit pour les zones contrôlées par l’EI pour Kerbala.

Enfants réfugiés dans un foyer de l'OLFI à Kerbala

Enfants réfugiés dans un foyer de l’OLFI à Kerbala

Comme l’écrit Yanar Mohammed, « la culture cruelle, misogyne et rétrograde de l’EI a créé un règne de terreur dans le nord et l’est de l’Irak. Des jeunes femmes sont enlevées pour servir d’esclaves sexuelles, des hommes sont assassinés, des veuves et des enfants fuient sans rien pour trouver la sécurité. Récemment, l’EI a expulsé tous les chrétiens de Mossoul (…). Malheureusement, la culture violente de l’EI a amené à une culture militariste tout aussi violente et répressive dans le centre de l’Irak. (…) Récemment, les milices Assayeb Al Haq ont attaqué un bâtiment dans le complexe Zayouna de Bagdad parce qu’on y trouvait un bordel -des fonctionnaires du ministère de l’intérieur ont été identifiés parmis les attaquant- et ont commis un massacre de 28 jeunes femmes et de trois homosexuels. »

Lire la suite