Les ex-Vachette menacent de durcir la grève

L’Est Eclair, 23 juillet 2014 :

Réunis en cercle devant les grilles de leur usine Assa Abloy, ex-Vachette, les salariés du leader mondial des systèmes de serrurerie ont voté ce matin la poursuite de la grève. Après une heure de discussions avec les représentants syndicaux présents hier et lundi en comité d’entreprise à Paris, qui ont rapporté les propos tenus lors de cette rencontre, les salariés ont en effet décidé de continuer à dire leur opposition aux projet d’externalisation.

Sans réponse à leurs questions sur la stratégie du groupe, les salariés veulent garder les deux chaînes d’asssemblage que la direction projette de délocaliser vers les pays à bas-coûts, surement la Roumanie, la Pologne ou la Chine.

Jean-Michel Lucquin, l’un des représentants syndicaux présent à la réunion à Paris a reconnu que la rencontre les avait tous laissé dans le flou. Les syndicats vont donc demander désormais à rencontrer la direction. Sans quoi le mouvement de grève pourrait se durcir, notamment en bloquant les camions des fournisseurs qui arrivent sur le site.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s