« Merde au Hamas et à Israël »: l’appel des jeunes de Gaza de 2010 qui reste d’actualité

« Nous n’en pouvons plus d’être piégés dans cette confrontation politique permanente », clame ce manifeste repris sur les réseaux sociaux cette semaine. Il a en fait été écrit en 2010, mais reste tristement d’actualité. Quatre ans après, les haines sont toujours les mêmes. 

LIRE :  Le manifeste de la jeunesse de Gaza

 

gybo

LEXPRESS.fr, publié le 16/07/2014

« Merde au Hamas. Merde à Israël. Merde au Fatah. Merde à l’ONU et à l’Unrwa [l’agence de l’ONU qui prend en charge les réfugiés palestiniens, ndlr]. Merde à l’Amérique ! Nous, les jeunes de Gaza, on en a marre d’Israël, du Hamas, de l’occupation, des violations permanentes des droits de l’homme et de l’indifférence de la communauté internationale. Il n’y a pas d’espace laissé à l’espoir, ni de place pour la liberté. Nous n’en pouvons plus d’être piégés dans cette confrontation politique permanente ».  

Ce coup de gueule, scandé par Gaza Youth Breaks Out (GYBO), un collectif de jeunes palestiniens, a été partagé des milliers de fois sur Facebook et Twitter ces derniers jours – difficile d’être précis car de nombreuses versions circulent, en différentes langues. Il a beau dater de décembre 2010, de nombreux internautes le jugent particulièrement d’actualité, face à une situation qui s’embrase et la possibilité d’un cessez-le-feu qui s’éloigne.

2 Sans titre

« A nouveau l’histoire se répète dans toute sa cruauté et tout le monde a l’air de s’en moquer. Nous vivons dans la peur, écrivaient déjà les auteurs à l’époque. Ici, à Gaza, nous avons peur d’être incarcérés, interrogés, battus, torturés, bombardés, tués. »

« Nous avons peur de vivre parce que chaque pas que nous faisons doit être sérieusement considéré et préparé, poursuivent-ils. Parce qu’il y a des obstacles et des interdits partout, parce qu’on nous empêche d’aller où nous voulons, de parler et d’agir comme nous le voulons et même parfois de penser ce que nous voulons, parce que l’occupation colonise nos cerveaux et nos coeurs, et c’est tellement affreux que c’est une souffrance physique, que nous voulons verser des larmes de révolte et de colère intarissables. »

>> Lire le texte en français en intégralité 

Un témoignage qui montre à quel point il est difficile de garder espoir face à une situation qui dure depuis si longtemps. Plus de trois ans plus tard, un post publié sur la page Facebook du collectif résume bien les choses: « Ma vie à Gaza se résume à ça: profite de la vie au maximum, car tu ne sais pas ce qui peut t’arriver demain! »

3

2 réponses à “« Merde au Hamas et à Israël »: l’appel des jeunes de Gaza de 2010 qui reste d’actualité

  1. Joëlle de Paris

    Courageux, ces jeunes de Gaza! Autant critiquer le Fatah et Israël est plutôt facile à Gaza, autant critiquer le Hamas, la dictature au pouvoir
    (les premières et dernières élections remontent à 2006, selon le principe « un homme, une voix, une élection ») c’est une folle audace!!!!

    J'aime

  2. Est ce que un seul de ces jeunes gens à été arrêté par la Hamas? Dites le nous qu’on le soutienne.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s