Casino du Sud de La Réunion : La grève s’intensifie

IPR, 22 juillet 2014 :

La grève continue et s’intensifie ce 22 juillet 2014 au Casino du Sud. A Saint-Pierre, les agents de sécurité ont décidé de bloquer les accès à partir de 18h30, moment où la fréquentation des clients est la plus forte. La veille, la société de jeux avait baissé le rideau à 23h30, au lieu de 2 heures du matin. « J’y travaille depuis 3 ans, c’est la première fois que je vois ça », a commenté Frédéric Dijoux, délégué syndical Union régionale. Les grévistes réclament toujours le départ de leur chef de sécurité, accusé de faits de harcèlement moral. Aucune rencontre n’est prévue avec la direction.

Après le simple débrayage de la veille, les agents de sécurité du Casino du Sud ont décidé de passer à l’action. Lundi soir, les grévistes ont bloqué l’entrée du lieu. « Aucun client n’est entré à partir de 18h30. Ceux qui étaient à l’intérieur étaient prévenus que toute sortie était définitive », précise Frédéric Dijoux, délégué syndical de l’Union régionale.

Faute de joueurs, le casino a fermé à 23h30, au lieu de 2 heures du matin. L’opération sera renouvelée ce mardi à la même heure. « Aujourd’hui, on va informer les gens de notre mobilisation, faire une petite manifestation. Et à 18h30, nous bloquerons à nouveau l’accès au casino », assure le syndicaliste.

Statu quo donc autour du Casino du Sud. Les clients qui souhaitent miser quelques jetons devront entrer dans le lieu avant 18h30. Une situation qui est bien comprise d’après Frédéric Dijoux : « il n’y a pas eu de soucis avec eux. Nous avons de très bons rapports avec eux et certains sont même prêts à signer des pétitions pour nous aider. Nous avons un peu leur soutien. »

Aucun dialogue n’a eu lieu entre les salariés grévistes et les dirigeants du casino. « La direction a contacté la police qui est venue hier soir. On a eu un petit dialogue avec les forces de l’ordre qui nous a demandé de libérer l’accès au casino. Nous avons refusé. Ils sont partis et nous n’avons pas eu de nouvelles », précise le représentant des portiers.

« Nous, on attend un dialogue. Mais il n’y a rien pour le moment », ajoute Frédéric Dijoux. Les agents de sécurité en grève réclament le départ de leur chef de sécurité, accusé de faits de harcèlement moral. Mais aujourd’hui, le délégué de l’UR s’inquiète aussi de ses collègues des autres services : « sur l’ensemble du personnel, il y a énormément de pression. Il y a des convocations, de l’intimidation et ont peur de perdre leur travail. »

Une réponse à “Casino du Sud de La Réunion : La grève s’intensifie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s