Beaucourt : Grève illimitée à Altia Stamping

L’Est Républicain, 11 juillet 2014 :

« Nous ne sommes pas des kamikazes – déclare Sonia Hantz (CGT), secrétaire du comité d’entreprise d’ex-Altia Stamping à Beaucourt, usine d’emboutissage de pièces pour l’automobile appelée à disparaître dans les 18 mois – nous demandons simplement que les engagements pris soient respectés. Or, ils ne le sont plus depuis jeudi soir ».

Vendredi matin, les salariés sont appelés à se réunir en assemblée générale à Beaucourt. Ils sont informés que « La réunion prévue ce vendredi avec la direction du groupe FSD SNOP n’aura pas lieu. Il devait être question lors de cette réunion de l’intégration chez FSD SNOP à Technoland Étupes de 80 salariés de Beaucourt. La réunion est renvoyée après le rendu du jugement du tribunal de commerce de Paris prévu le 28 juillet prochain. Nous en avons été informés jeudi soir » – précise Sonia Hantz.

Il y a plus que de l’exaspération dans l’air dans cette usine qui emploie encore 103 salariés parmi lesquels 23 menacés de licenciement économique.

Consultés, les salariés de l’équipe du matin votent « la grève illimitée à 99 % ». Le camion qui approvisionne en pièces pour la 2008 le site de PSA Peugeot Citroën Mulhouse est bloqué. Les pièces livrées quotidiennement en flux tendu resteront à quai …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s