La grève chez l’électricien public grec PPC jugée illégale

Reuters, 5 juillet 2014 :

La justice grecque a jugé illégale vendredi la grève des salariés de la compagnie d’électricité PPC contre la privatisation partielle de l’entreprise.

La grève de quarante-huit heures a été lancée mercredi soir pour dénoncer le projet de loi du gouvernement visant à céder d’ici 2015 30% du capital de la PPC détenu par l’Etat.

La libéralisation du secteur de l’énergie est une condition posée à la poursuite du versement de l’aide accordée depuis 2010 à la Grèce par le Fonds monétaire international (FMI) et l’Union européenne.

Les syndicats rétorquent que l’électricité est un bien commun qui doit rester sous le contrôle de l’Etat.

L’Etat grec détient 51% de PPC, qui génère environ les deux tiers de l’électricité du pays et exerce un quasi-monopole de fait dans la distribution aux particuliers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s