Archives quotidiennes : 02/07/2014

Besançon : Elle vit ici, elle bosse ici, elle reste ici !

Ce 1er juillet 2014, vers 7 heures du matin, une ouvrière de nationalité marocaine a été interpellée à son domicile à Besançon et transférée dans les locaux de la Police des Airs et des Frontières à Pontarlier. Cette ouvrière travaille depuis des années tous les jours dans une usine de la ville et a refait sa vie avec un homme. Elle a d’ailleurs prévu de se marier le 19 juillet à la mairie de Besançon.

Interpellée au petit matin, après une nuit de travail à l’usine, elle devait être transférée dès midi vers Lyon puis être expulsée en début d’après-midi vers le Maroc.

Lire la suite

Publicités

A Calais, une opération policière de plus sans aucune perspective pour les migrants !

Calais, 2 juillet 2014 :

Les migrants sont encore un peu trop visibles à Calais, la maire et la préfecture viennent de les chasser de l’endroit où ces hommes, ces femmes et ces enfants avaient trouvé refuge après les expulsions du mois dernier. Cette énième expulsion sans aucune concertation ou proposition de relogement adaptée se situe dans la droite ligne de toutes les précédentes : quand arrêtera-t-on ces violences qui ne font qu’empirer une situation déjà catastrophique ?

Il y a un mois, le 28.05.2014, sous prétexte de traitement d’une épidémie de gale, la préfecture procédait à l’expulsion de deux camps situés quai de la Batellerie et rue Lamy, à Calais. Ces camps de fortune abritaient environ 600 exilés afghans, syriens, égyptiens, érythréens ou éthiopiens, ayant fui des conditions de vie déplorables dans leurs pays, marqués par des années de guerre ou de régimes dictatoriaux.

Lire la suite

Hassi Messaoud : Les aiguilleurs du ciel en grève

El Watan, 2 juillet 2014 :

Se battant depuis 2006 pour obtenir leur droit au classement et à l’amélioration de leurs conditions de travail, les contrôleurs aériens de l’aéroport Krim Belkacem de Hassi Messaoud entament leur 11e jour de grève.

Ce mouvement de protestation, commencé le 22 juin dernier, assure un service minimum et une régulation du trafic suivant les capacités du contrôleur. L’action menée par l’ensemble des contrôleurs de Hassi Messaoud est survenue suite à l’échec de toute tentative d’arrangement avec l’administration de l’ENNA et après avoir vainement revendiqué l’application de la réglementation concernant le classement de l’aéroport de Hassi Messaoud et l’application de la classe 1 à ses contrôleurs, aux termes de l’arrêté 1442/DACM/SDCSNA/14 correspondant au 13 février 2014 modifiant l’arrêté du 7 novembre 2006 qui fixe les conditions exigées pour l’obtention des qualifications des contrôleurs de la circulation aérienne ainsi que les privilèges du titulaire de cette qualification (classe 1).

Lire la suite

Violences policières à Kreutzberg (Berlin)

Mardi 1 juillet, lycéens et étudiants de Berlin se sont mis en grève pour affirmer leur solidarité avec la lutte des demandeurs d’asile. Partis à plus de 2.000 en manifestation depuis le Rotes Rathaus (Mitte), ils se sont dirigés vers la Spreewaldplatz (Kreutzberg). Non loin de là en effet, au croisement de la Reichenberger Straße et de la Lausitzer Straße, des demandeurs d’asile occupaient une ancienne école, abandonnée. Et ce 1er juillet, la municipalité verte de l’arrondissement Friedrichshain-Kreuzberg a donné l’ordre aux forces de répression d’évacuer le bâtiment. Et c’est par la répression que la police a répondu à la jeunesse anti-raciste de Berlin.

Lire la suite

Tunisie : Le secteur de la culture en grève du 9 au 11 juillet

L’Economiste Magrébin, 2 juillet 2014 :

Protestant contre la lenteur du ministère de la Culture à respecter ses engagements avec les structures syndicales, l’ensemble du secteur observera, du 9 au 11 juillet, une grève générale en boycottant toutes les manifestations culturelles et les festivals. Un sit-in est prévu le 10 juillet devant l’amphithéâtre de Carthage.

Les revendications concernent les avancements professionnels des conservateurs des musées et l’examen des dossiers de corruption sur le plan financier et administratif à l’Institut national du patrimoine.

Lire la suite

Osnabrück : Nouvelle expulsion annulée par la mobilisation

Le jeune syrien Basel devait être expulsé mardi matin du Foyer pour Demandeurs d’Asile de la Bremer Straße à Osnabrück pour être envoyé en Italie. Selon la réglementation européenne, en effet, lorsqu’un réfugié est passé par un pays de l’Union Européenne, il y est automatiquement renvoyé lorsqu’il demande l’asile dans un autre pays de l’espace Shengen. Mais plus d’une centaine d’habitants de la ville se sont mobilisés dès 6 heures 30 pour manifester leur solidarité devant le foyer.

Aussi, l’expulsion de Basel a été annulée. Depuis le début de l’année, c’est la sixième expulsion de demandeur d’asile qui est annulée grâce à la mobilisation à Osnabrück (Basse Saxe).

Berlin : Plus de 2.000 jeunes solidaires des réfugiés

Le 1er juillet, une grève des lycéens et étudiants était organisée à Berlin en solidarité avec les luttes des demandeurs d’asile pour le droit au séjour et contre les discriminations. Sous le mot d’ordre « Jeunes contre le racisme, la guerre et les expulsions », la manifestation a rassemblé plus de 2.000 jeunes, des lycéens et des étudiants, mais aussi des syndicalistes du DGB et de Verdi et des groupes d’extrême-gauche.

Berli1

Partie depuis le Rotes Rathaus, la manifestation a traversé le centre-ville de Berlin, marquant par exemple un arrêt devant le siège de Verdi pour appeler les syndicats à prendre une part plus active dans le soutien à la lutte des demandeurs d’asile et d’intervenir pour les organiser syndicalement. La manifestation s’est terminée sur la Spreewaldplatz (Kreutzberg), où elle a été violemment attaquée par les forces de police. Les manifestants ont été ataqués à coup de gaz lacrymogènes et de matraques et trois lycéens ont dû être hospitalisés pour des blessures à l’œil et des nez cassés.

Lire la suite