Archives quotidiennes : 30/06/2014

Mobilisation au Japon contre le militarisme

Près de 10.000 personnes ont manifesté lundi 30 juin contre les projets gouvernementaux de « réinterpréter » la Constitution pacifiste du pays, alors qu’un homme tentait la veille de s’immoler pour marquer son opposition.

Le Premier ministre nationaliste Shinzo Abe souhaite en effet voir l’armée japonaise jouer un plus grand rôle extérieur et de ne plus être cantonnée à l’autodéfense. Le gouvernement devrait, selon toute probabilité, approuver le projet mardi, jour symbolique qui marque le 60e anniversaire de la création des « Forces d’autodéfense », le nom officiel de l’armée nippone.

Lire la suite

Les intermittents se font entendre au festival Viva cité, à Sotteville-lès-Rouen

76 Actu, 30 juin 2014 :

Du vendredi 27 au dimanche 29 juin 2014, le festival Viva cité a fêté ses 25 ans. Les intermittents se sont fait entendre durant le week-end, mais n’ont pas bloqué les spectacles.

Du vendredi 27 au dimanche 29 juin 2014, le 25e festival des arts de rue Viva cité, à Sotteville-lès-Rouen a également été le lieu d’expression des intermittents du spectacle, soucieux de leur avenir. Tous les matins, une assemblée générale avait lieu. Elle regroupait les intermittents et les artistes participant à Viva cité. Ainsi, ils votaient pour savoir s’ils allaient faire grève ou pas. Le festival a toutefois bien eu lieu sans blocage. « Quelques compagnies ont fait grève quand même », précise Thomas Rollin, comédien rouennais.

Lire la suite

Turquie : La Gay Pride tourne à la manifestation anti-Erdogan

Express FM, 30 juin 2014 :

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé dimanche à Istanbul à la marche des fiertés homosexuelles, d’une tonalité très politique, un an après la fronde contre le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Réunies à l’appel des associations de défense des lesbiennes, gays, bi et transexuels (LGBT), les manifestants ont envahi l’avenue Istiklal, et y ont défilé pendant deux heures sous une forêt de drapeaux arc-en-ciel et la stricte surveillance de nombreux policiers.

Lire la suite

Les travailleurs de Bosch à Tirlemont reprennent le travail

Belga, 30 juin 2014 :

Les travailleurs du fabricant d’essuie-glaces Bosch ont repris la production lundi à 06h00 après un mouvement de grève qui avait éclaté la semaine dernière. Les travailleurs, qui avaient fait grève spontanément, protestaient contre l’annonce d’une restructuration qui prévoit le départ de 420 personnes sur 1.060 d’ici 2020. Les syndicats et la direction ont eu un premier contact lundi à 10h00. Bosch Tirlemont, qui développe et produit des essuie-glaces et bras d’essuie-glaces, a annoncé jeudi dernier lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire la suppression de 410 emplois d’ici à 2020. La restructuration concerne 280 ouvriers et 130 employés.

« Lors d’un premier contact lundi matin, nous avons débattu avec la direction de la phase d’information et de consultation sur ce licenciement collectif. Cette phase débutera durant la 2e semaine de juillet. Nous espérons conclure cette concertation sociale d’ici décembre », a expliqué Luc Muller de la FGTB.

Lire la suite

Grève à la SNCB : les raisons de la colère, un cheminot témoigne

RTBF, 30 juin 2014 :

Thomas a 40 ans. Il est accompagnateur de train SNCB à Charleroi. Et, ce lundi, il fait grève. En quelques mots, il explique pourquoi, car « certains propos (l’)’ont choqué », dit-il.

« Je n’ai pas de congé du tout »

« Je suis gréviste », commence Thomas. Et, ajoute-t-il, la réaction de certains par rapport à la grève n’est pas acceptable. Car pour lui, les conséquences de la gestion du personnel à la SNCB sont bien concrètes, et leurs implications très pratiques.

Lire la suite

Une grève massive se profile pour les trois coups d’Avignon

Libération, 29 juin 2014 :

Semaine cruciale à venir sur le front des intermittents avec les ouvertures des festivals d’Aix-en-Provence (mercredi) et d’Avignon (vendredi). Secrétaire général de la CGT spectacle, Denis Gravouil a confirmé dimanche son appel à une grève «massive» le 4 juillet, premier jour d’Avignon. Un appel à la grève relayé par les intermittents et précaires, qui ont organisé, dimanche après-midi, une occupation du Théâtre du Châtelet à Paris et ont prévu de tenir mercredi et jeudi leur coordination nationale à Avignon.

Pour la suite, «le Festival d’Avignon n’aura pas lieu tranquillement, a prédit Gravouil. Il aura lieu selon des formes qui seront décidées par les gens qui y travaillent». En clair, la CGT spectacle, qui a déposé un préavis de grève pour tout le mois de juillet, envisagerait la possibilité d’un festival intermittent, avec des annulations ou des reports de spectacles au cas par cas. «C’est aux salariés, artistes et techniciens de se prononcer», a précisé le syndicaliste. Un vote indicatif des intermittents d’Avignon devrait être organisé ce lundi.

Grèce : 4.000 prisonniers en grève de la faim contre un nouveau projet de loi carcérale

Le Courrier des Balkans, 30 juin 2014 :

Depuis le 23 juin, dans toute la Grèce, près de 4.000 prisonniers ont entamé une grève de faim pour protester contre un nouveau projet de loi carcéral censé lutter, selon le gouvernement, contre les « anarchistes ». Depuis des années, les rapports de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) et du Conseil de l’Europe dénoncent les très dures conditions de vie qui prévalent dans les prisons grecques.

D’ici une vingtaine de jours, le Parlement grec devrait débattre de ce nouveau projet de loi. Et selon les prisonniers, la seule façon de se faire entendre et de faire valoir leurs revendications, c’est la grève de la faim. Car ces derniers ont de bonnes raisons de s’inquiéter.

Lire la suite

Forte mobilisation des cheminots en Belgique

Les cheminots belges se sont mis en grève dimanche 29 juin à 22 heures pour une durée de 24 heures. Ils dénoncent les suppressions d’emplois. La CGSP-cheminots  a indiqué que dans les dernières propositions reçues de la direction, elle décèle des « éléments probants montrant que l’entreprise veut régler la situation par des augmentations de productivité et non par des recrutements ». La CGSP pointe notamment « l’abrogation de la bonification en temps pour le travail du dimanche et le paiement de l’arriéré de congés pour le personnel d’Infrabel uniquement ». Bien qu’appelée par la seule CGSP, la grève est massivement suivie selon les premières informations.

Le Figaro, 30 juin 2014 :

Le trafic ferroviaire était quasiment à l’arrêt lundi en Belgique, et aucun train Thalys ne circulait, en raison d’une grève de cheminots.

Lire la suite

Demandeurs d’asile en grève de la faim en Israël

7 sur 7, 30 juin 2014 :

Des centaines d’immigrés africains en Israël ont commencé lundi une grève de la faim pour protester contre leur évacuation menée la veille par la police près de la frontière égyptienne, a indiqué leur comité de soutien. Ces immigrés effectuaient depuis vendredi un sit-in de protestation contre leurs conditions de vie dans le camp de rétention de Holot, dans le sud d’Israël.

Ils manifestaient contre leur détention « inhumaine et sans limite de temps » dans ce camp, d’où ils peuvent sortir durant la journée mais où ils doivent pointer plusieurs fois par jour et passer la nuit. Le comité de soutien dénonce les « violences policières » et a annoncé le lancement d’une grève de la faim « pour protester contre ces violences et notre emprisonnement ». « Nous appelons le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés à trouver une solution à notre situation et à nous protéger en tant que demandeurs d’asile », ajoute le comité dans un communiqué.

Lire la suite

Sur l’occupation de Mossoul et des villes de l’Ouest de l’Irak

Déclaration de l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak (OLFI),23 juin 2014 :

La société irakienne souffre d’une crise sans précédent qui menace l’avenir de la coexistence pacifique des citoyens et augmente les massacres et les conflits civils basés sur les identités sectaires qui ont été imposées à la population irakienne et renforcées durant plus d’une décennie d’occupation américaine.

La ville de Mossoul est tombée, à l’instar de Tikrit et auparavant Fallujah sous le contrôle des petites forces de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). La guerre continue dans d’autres villes comme Tel Afar, Samaraa et ailleurs à l’ouest du pays. Si l’objectif des occupants de l’EIIL est atteint, une large part de la société irakienne sera dirigée par un État islamique brutal qui n’a rien à voir avec notre monde moderne. Un État qui voit chaque être humain comme un ennemi qui doit être « discipliné » par l’humiliation, les coups et le meurtre jusqu’à ce qu’il ou elle devienne suffisamment bon pour respecter le « code moral » religieux extrémiste. C’est un État qui tue facilement les « apostats » et commet des génocides contre ses opposants religieux et politiques, un État qui considère les femmes comme de simples paquets de chair prêt à amuser les Mujahideen. Plusieurs Fatwas ont été émises pour assurer l’humiliation des femmes qui sont « données en cadeau » aux violeurs du nouveau califat en vertu du « Jihad Al Nikah ». Malgré toutes ces atrocités, des résidents des villes tombées ont rejoint les rangs de l’EIIL en réaction aux huit années de subjugation sectaire systémique sous le gouvernement du premier ministre Nouri Al Maliki.

Lire la suite