ADAPEI, La Poste, Education… Une semaine de lutte à Besançon

Aujourd’hui, mardi 24 juin, les salariés de l’ADAPEI sont en grève à partir de 12 heures. Jeudi 19 juin déjà, 150 salariés de l’ADAPEI du Doubs se sont mis en grève et ont manifesté devant l’Esat de Palente (Besançon) pour dénoncer le projet de la direction qui prévoit de réduire le nombre de jours de congés conventionnels des salariés bisontins… alors même qu’il est question de modifier les statuts de l’Adapei du Doubs pour permettre au Président de ladite association de bénéficier d’une indemnité compensatrice pouvant aller jusqu’à 48 000 euros par an ! En grève le 24 juin, les salariés de l’ADAPEI se donnent rendez-vous à 14 h 30 devant l’A.R.S (Agence Régionale de Santé), 2 rue Louise Michel à Besançon, puis à 17 heures devant la Salle Polyvalente de Saône où se déroulera une réunion de l’Assemblée Générale de l’ADAPEI du Doubs (Espace du Marais rue du Lac à Saône).

Jeudi 26 juin, ce sont les travailleuses et les travailleurs de la PIC (Plate-forme Industrielle Courrier) de Besançon qui se mettent en grève. La direction prévoit en effet la fermeture du Centre de Tri de Besançon, menaçant ainsi 300 emplois sur le bassin de Besançon. Avec les camarades de la FAPT-CGT, l’Union Locale de Besançon et l’Union Départementale CGT du Doubs appellent à un rassemblement de soutien le 26 juin prochain au 86 Avenue Clémenceau à 14h00.

Vendredi 27 juin, le Conseil Régional prévoit d’entériner le plan lycée qui prévoit la fermeture de 5 à 8 lycées en Franche-Comté, dont le lycée professionnel Montjoux à Besançon et le Lycée Professionnel de Saint-Amour (39). Au delà des suppressions de postes que cela entraine tant pour le personnel de l’éducation nationale que pour celui des collectivités territoriales (agents de service, ouvriers d’entretien, etc), c’est l’avenir de nos gamins qui est menacé. Un rassemblement est prévu le vendredi 27 juin à 8 h 30 devant le Conseil Régional, 4 square Castan (Besançon).

Partout, dans le secteur social, à la Poste, ou dans l’éducation, mais au-delà dans le secteur privé, public ou associatif, c’est les mêmes attaques contre nos conditions de vie et de travail, l’austérité, les suppressions d’emploi, les licenciements et le chômage pour nous les salariés, des profits toujours plus importants pour une minorité de grands patrons et actionnaires. Pour préparer une riposte collective du monde du travail, soyons solidaires avec les luttes en cours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s