Archives quotidiennes : 24/06/2014

Kenya: manifestation à la veille du procès pour une affaire de viol

24947150_00_d-1024x681_f-1_c-517x359 AFP– 23 JUIN 2014

Des centaines de manifestants ont défilé lundi dans l’ouest du Kenya, à la veille du procès d’un des violeurs présumés d’une jeune fille, initialement relâchés par la police qui leur avait seulement ordonné de tondre le gazon du commissariat.

L’affaire a suscité un immense scandale dans le pays et eu un large écho à l’étranger.

« Nous sommes venus demander justice pour nos filles », a expliqué à l’AFP Jennifer Lucheli, 45 ans et mère de cinq enfants, qui a manifesté dans la petite localité de Busia, près de la frontière ougandaise. Lire la suite

Publicités

Afrique du Sud : les mineurs de platine auront 1250 euros par mois

Témoignages, 24 juin 2014 :

Au bout de 7 mois de grève les mineurs de platine ont obtenu satisfaction. Ils toucheront le double du salaire minimum actuel.

La grève a débuté en janvier, quand plus de 70.000 ouvriers ont arrêté le travail pour exiger de meilleurs salaires et avantages.

L’Afrique du Sud possède 80 % des réserves de platine connues dans le monde et la grève a coûté à l’économie des centaines de millions de dollars et placé l’Afrique du Sud en difficulté.

Lire la suite

Toyota : La CGT appelle à la mobilisation jeudi 26 juin

Tract CGT Toyota Onnaing, 24 juin 2014 :

Le grand patronat mène la guerre des profits contre les travailleurs. Hollande et Valls se rangent du côté des patrons, comme Sarkozy avant.

Toyota26j

Du coup, comme les patrons obtiennent tout ce qu’ils demandent, ils en demandent encore plus !

Et quand l’Etat entre dans le capital d’Alstom à hauteur de 20 %, ce n’est pas pour sauver les emplois. C’est uniquement pour satisfaire la soif de cash de Martin Bouygues qui se débarrasse de ses actions.

Lire la suite

Nantes : Une victoire contre la précarité grâce à la grève

Le 19 juin, en pleine grève des cheminots, des travailleurs du rail en lutte ont envahi le CER (Comité d’Établissement Régional) à Nantes. Ils ont ainsi obligé la directrice à recevoir une délégation sur les emplois précaires. Résultat : 6 agents actuellement en CDD vont finalement être embauchés, 5 au statut et 1 en
CDI.

ChemNantes

Télécharger le tract du Syndicat CGT des Cheminots de Nantes : cheminots_nantes240614

 » Réforme ferroviaire. Casse du service public. PS : on s’en souviendra »

Ce mardi 24 juin, les cheminots hendayais attendent le vote de la réforme ferroviaire, aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Ils ont suspendu leur mouvement ce matin.

CheminotsHendaye

Les cheminots ont accroché sur la façade de la gare frontalière une banderole  » Réforme ferroviaire. Casse du service public. PS : on s’en souviendra » . Les ont ainsi fait savoir qu’ils continuent de refuser la réforme ferroviaire qui ouvre la voix à la privatisation de la SNCF et à la casse du statut de cheminots.

ADAPEI, La Poste, Education… Une semaine de lutte à Besançon

Aujourd’hui, mardi 24 juin, les salariés de l’ADAPEI sont en grève à partir de 12 heures. Jeudi 19 juin déjà, 150 salariés de l’ADAPEI du Doubs se sont mis en grève et ont manifesté devant l’Esat de Palente (Besançon) pour dénoncer le projet de la direction qui prévoit de réduire le nombre de jours de congés conventionnels des salariés bisontins… alors même qu’il est question de modifier les statuts de l’Adapei du Doubs pour permettre au Président de ladite association de bénéficier d’une indemnité compensatrice pouvant aller jusqu’à 48 000 euros par an ! En grève le 24 juin, les salariés de l’ADAPEI se donnent rendez-vous à 14 h 30 devant l’A.R.S (Agence Régionale de Santé), 2 rue Louise Michel à Besançon, puis à 17 heures devant la Salle Polyvalente de Saône où se déroulera une réunion de l’Assemblée Générale de l’ADAPEI du Doubs (Espace du Marais rue du Lac à Saône).

Jeudi 26 juin, ce sont les travailleuses et les travailleurs de la PIC (Plate-forme Industrielle Courrier) de Besançon qui se mettent en grève. La direction prévoit en effet la fermeture du Centre de Tri de Besançon, menaçant ainsi 300 emplois sur le bassin de Besançon. Avec les camarades de la FAPT-CGT, l’Union Locale de Besançon et l’Union Départementale CGT du Doubs appellent à un rassemblement de soutien le 26 juin prochain au 86 Avenue Clémenceau à 14h00.

Lire la suite

« Grève des heures supp’ » chez HMY

La Nouvelle République, 24 juin 2014 :

Depuis vendredi, un appel à la « grève des heures supp’ » est lancé par l’intersyndicale du groupe HMY qui compte trois sites, à Vendôme, Escalatens (82) et Auxerre (89).

La société qui fabrique des rayonnages pour les magasins emploie 350 personnes à Vendôme. « Un gel des salaires a été annoncé lors des négociations annuelles. On ne peut accepter que les heures supplémentaires soient simplement accumulées, sans valorisation, alors que certains services comptent déjà 19 semaines (sur 25) à 38 heures depuis janvier 2014 », explique Mickaël Drouault, délégué CGT du site de Vendôme. L’intersyndicale demande aux salariés de n’effectuer que leurs 35 heures hebdomadaires et de débrayer ensuite sur le temps d’heures supplémentaires.