Archives quotidiennes : 23/06/2014

Appel de la CGT Toyota

La CGT lance un appel à toutes les forces syndicales, à toutes les organisations et personnalités attachées aux libertés ouvrières, syndicales et démocratiques, afin d’exiger la fin des agressions contre les droits et les libertés, commises par les dirigeants de Toyota France, à Onnaing (Nord).

Grève à l’usine en avril 2009

Après avoir instauré un climat répressif généralisé dans l’usine, la direction de TMMFrance a décidé de s’en prendre à l’existence même des syndicats en entreprenant le licenciement, en violation de tous les droits existants, des responsables du syndicat CGT, Édith Weisshaupt et Éric Pecqueur, secrétaire de la CGT.

Lire la suite

Publicités

Grève reconduite pour les cheminots de Paris

Les assemblées générales des gares d’Austerlitz, Montparnasse, de l’Est, du Nord et St-Lazare ont décidé de poursuivre et la grève. L’AG des cheminots grévistes de Versailles a reconduit aussi le mouvement jusqu’à demain soir 20 heures.

cheminot

Demain, 24 juin, aura lieu le vote au parlement de la réforme ferroviaire qui ouvre la voie à la privatisation du rail et à la casse du statut des cheminots. Rassemblement demain à 14 heures Place des Invalides (Paris) contre le vote de cette loi anti-sociale.

Une demande de rassemblement faite par l’UD CGT 75 devant l’Assemblée a été interdite par la préfecture.

Hassi Messaoud : Les aiguilleurs du ciel bloquent un avion de Sonatrach

El Watan, 23 juin 2014 :

L’avion qui devait transporter la délégation qui comptait plus de 50 journalistes représentant l’ensemble des médias lourds et de la presse écrite du pays, gracieusement invitée par le ministère de l’énergie à visiter des sites pétroliers, a été empêché de décoller dimanche à partir d’Alger.

Cet avion qui devait se poser sur l’aéroport de Hassi Messaoud a été maintenu durant toute la matinée dans l’attente d’un éventuel déblocage de la situation. Chose faite plusieurs heures plus tard puisque la délégation a pu rejoindre la capitale du pétrole vers 15h pour une visite express de deux heures seulement.

Lire la suite

Afrique du Sud: Fin de la grande grève du platine

AFP, 23 juin 2014 :

La fin de la grève a sonné pour les mineurs sud-africains qui paralysaient depuis cinq mois les principales mines de platine du pays et ont accepté lundi de terminer ce conflit salarial qui fera date par sa durée et sa radicalité inédite depuis la fin de l’apartheid.

« Demain (mardi) nous allons signer l’accord, ce qui signifie que la grève est officiellement terminée et que les salariés reprendront le travail mercredi », a annoncé devant environ 30.000 mineurs massés pour un ultime meeting dans un stade près de Rustenburg (nord) le leader syndical à l’origine de la grève, Joseph Mathunjwa.

Lire la suite

Évian-les-Bains : grève reconduite chez CPC Léman

Le Dauphiné Libéré, 23 juin 2014 :

Environ 80% des personnels de la société CPC Léman, spécialisée dans l’étiquetage des produits d’hygiène et alimentaires, sont à nouveau en grève aujourd’hui.

Leur direction stoppant la production d’étiquettes papier, au profit des étiquettes plastique, 22 personnes doivent être licenciées sur un effectif de 48. Les grévistes dénoncent l’absence de visibilité pour les personnels restants, notamment au niveau des définitions de poste, et demandent une prime supra-légale pour les salariés licenciés. Une demande jusque-là restée vaine.

Rassemblement contre la guerre et le militarisme à Tel Aviv

Environ 300 personnes ont manifesté samedi 21 juin à la fin de Shabbat devant la résidence du ministre de la défense à Tel Aviv pour dénoncer les opérations de punitions collectives à l’encontre de la population de Cisjordanie suite à l’enlèvement de trois jeunes israéliens.

TelAviv

Protestation des réfugiés à Holot

Le 20 juin, pour marquer la journée internationale des réfugiés, les demandeurs d’asile du camp de rétention d’Holot, dans le désert du Néguev (Israël), ont manifesté. Depuis plusieurs mois, les réfugiés dénoncent les conditions de vie au sein du camp de rétention (insuffisance de soins médicaux, manque de places, etc.) ainsi que le respect de leur liberté de mouvement. Actuellement, 2.300 migrants sont enfermés à Holot.

RefugeeHolot