Turquie : Violences policières et assassinats de réfugiés

Le 18 juin, le journal Radikal rapporte que Lutfullah Tajik , un réfugié afghan de 17 ans, est mort des suites d’une hémorragie cérébrale après avoir été battu par des policiers dans la province de Van (Turquie). Ce meurtre intervient peu après le jugement du meurtre de Festus Okey, un réfugié nigérien, dans un commissariat d’Istanbul.

Lutfullah Tajik était détenu avec vingt autres réfugiés afghans (dont sept mineurs) et en attente d’expulsion. Selon les témoins, des policiers l’ont violemment battu en l’accusant d’avoir menti sur son âge. Ce nouveau meurtre de réfugié intervient deux semaines après le jugement controversé sur le meurtre de  Festus Okey.

Okey, réfugié du Nigéria, avait été arrêté en 2007 pour absence de pièce d’identité. Il est mort d’une balle tirée par un policier dans un commissariat du quartier de Beyoğlu à Istanbul. Le policier a été condamné à quatre ans de prison pour « violences involontaires » après un procès où les juges ont refusé que la famille de la victime puisse se porter partie civile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s