Stress, bac et grève

Article publié par l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

Le soleil revient avec son cortège de luttes sociales « irresponsables » selon le gouvernement soi-disant « socialiste ».

Les cheminots de la SNCF sont en grève en ce jour de début du bac et donc sont tout désignés pour expliquer le stress des élèves qui passent cette épreuve.

Or, si les élèves sont stressés, il faudrait d’abord regarder ce que fait le capitalisme à notre éducation avant tout.

En effet, dès notre avant-vie professionnelle, les capitalistes imposent leur hiérarchie sociale.

Une étude récente (1) démontre en effet que l’accès au baccalauréat est très hiérarchisé.

Si l’on prend le Bac S, sésame pour les plus hautes études, la proportion d’enfants de cadres est deux fois supérieure à celle d’enfants d’ouvrier (36% vs 17%). Cette proportion s’inverse pour les Bacs technos et pros (18% vs 35%).

Alors plutôt que de s’unir avec le Medef et le FN pour fustiger des ouvriers en lutte contre un système qui les menace et les opprime, nous préférons, nous, communistes-ouvriers, regarder la société actuelle et l’avenir qu’elle nous propose.

Aussi, en ce jour, nous apportons notre solidarité sans condition aux cheminots et aux élèves de demain, nos enfants, ainsi que leurs professeurs, qui n’auront aucune aide de l’Etat dans leur recherche d’un avenir meilleur.

(1) Disponible ici : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/estat_0336-1454_2013_num_459_1_10011

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s