Echos de la grève des cheminots

Partout en France, les cheminots sont en lutte contre la réforme ferroviaire, réforme qui ouvre la voix à une privatisation dont le prix fort sera payé tant par les travailleurs du rail que par les voyageurs.

Une délégation de cheminots sarthois en grève a investi ce jeudi midi les bureaux de Le Mans métropole

Quelques échos de la grève ce 12 juin à midi :

Le Mans : Une délégation de cheminots sarthois en grève a investi ce jeudi midi les bureaux de Le Mans métropole, situé dans l’immeuble Condorcet au Mans.

En grève contre la réforme du système ferroviaire qui sera bientôt examinée à l’assemblée nationale, une centaine de manifestants a investi les couloirs et bureaux de l’immeuble.

Ils demandent à être reçus par les députées socialistes de la Sarthe, dont aucune n’était présente pour le moment (11h50). Face à l’absence des élues, ils ont décidé de rester dans les bureaux jusqu’à ce qu’ils soient reçus.

Si une rencontre ne devait pas avoir lieu ce jeudi, ils menacent de perturber la parade des pilotes vendredi. « S’il n’y a pas de rencontre aujourd’hui, je peux vous assurer qu’on va aller les chercher à la parade demain. Elles n’ont pas été élues pour parader », a déclaré Dominique Piron, secrétaire général de la CGT 72.

Entamé mercredi, la grève a été reconduite ce jeudi matin pour 24 heures par les cheminots sarthois. Une délégation intersyndicale (CGT, Sud, FO) devait également être reçue à la préfecture à la mi-journée.

Rouen : 150 cheminots dans les rues de Rouen. A l’appel de Sud Rail, 150 cheminots environ manifestent dans les rues de Rouen depuis 11 heures selon une information de InfoNormandie.com. Les manifestants, munis de gilets oranges, se sont d’abord rassemblés rue de la Valasse avant de rejoindre le siège de la direction régionale de la SNCF, rue Verte près de la gare où ils ont prévu de faire un barbecue.

Narbonne : Des cheminots CGT ont bloqué les bus Keolis de Narbonne. Cinquante à cent cheminots CGT en grève ont bloqué pendant près de trois heures le dépôt de cars du groupe Keolis (filiale de la SNCF) de Narbonne (Aude) pour s’opposer à l’affrètement de cars de substitution pendant le conflit en cours, a-t-on appris auprès des deux parties. Le dépot de cars et bus a été bloqué de 6 heures à 8h30, jusqu’à ce que les responsables locaux de l’entreprise renoncent à la mise à disposition de la SNCF des cars prévus, a-t-on appris auprès de Keolis. Selon Michael Riffaut, secrétaire départemental cheminots CGT, cité par l’Indépendant.fr, «Keolis s’est engagé à ne plus acheminer les voyageurs SNCF».

Valence : La grève reconduite de 24h dans la Drôme. La grève a été reconduite de 24 heures à Valence et Portes-les-Valence dans la Drôme, selon france Bleu.

Vidéo : La grève à Valence

Saint-Etienne : Les CRS sont intervenus tôt ce matin afin de permettre le départ d’un TER de la ligne Saint-Etienne-Lyon (la plus fréquentée de France) selon le Progrès. Les grèvistes s’étaient mis sur les rails pour bloquer la sortie de gare du train.

Lille : Les gréviste bloquent la gare de Lille. Les TER au départ et à l’arrivée de la gare de Lille-Flandres sont bloqués, les grévistes sont sur les voies selon une information BFMTV. Occupation des voies par les grévistes. Pétards sur les rails. Trafic interrompu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s