Ils traversent la Moselle pour abolir les frontières

L’Essentiel, 4 juin 2014 :

Quelque 150 personnes, participant à la «marche de la liberté» ont fait escale à Schengen pour marquer leur opposition aux politiques visant à réduire la circulation des personnes dans l’UE.

Après avoir traversé l’Allemagne et la France, la «Marche de la liberté – Freedom not frontex» a franchi dimanche la frontière luxembourgeoise, à Schengen. Ce mouvement vise la défense de la cause des migrants et des sans-papiers, milite pour l’abolition des politiques destinées à fermer les frontières entre les pays européens et souhaite l’instauration de conditions de travail identiques entre tous les citoyens européens.

Quelque 150 personnes forment le cortège qui restera quelques jours au Grand-Duché. Après Schengen ce dimanche, le cortège se rendra à Weiler-la-Tour, mardi, avant de rejoindre Luxembourg-Ville, jeudi et vendredi, où se dérouleront différentes animations. Les participants quitteront le Grand-Duché après avoir fait étape à Steinfort, samedi. La Marche arrivera à Bruxelles, ville d’arrivée prévue, le 20 juin prochain.

Ce mouvement arrive au Luxembourg une semaine, jour pour jour, après le résultat des élections européennes, marqué par une forte poussée des europhobes et des mouvements appelant à la fermeture des frontières européennes.

Publicités

2 réponses à “Ils traversent la Moselle pour abolir les frontières

  1. Pingback: La Marche de la Liberté arrive en Belgique | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s