Archives quotidiennes : 02/06/2014

Grenoble : Les salariées de de la Régie de Quartier de La Villeneuve manifestent pour leurs emplois

France 3 Alpes, 2 juin 2014 :

12 salariées de la Régie de Quartier de La Villeneuve voient leurs emplois menacés. Après un appel d’offres, le bailleur social n’a pas retenu la Régie, entreprise d’insertion, pour le marché du nettoyage. En réponse, les femmes de ménage ont manifesté ce lundi 2 juin.

« Bailleur social ou destructeur d’emplois?! » C’est la question que posent aujourd’hui les syndicats FO, CFDT et CGT à La Villeneuve de Grenoble. ACTIS, principal bailleur social de la cité, a en effet décidé de confier un marché de nettoyage à une entreprise privée plutôt qu’à la Régie de Quartier. Pourtant, depuis une quinzaine d’années, ce travail est effectué par des habitantes qui ont aussi un rôle de médiatrices dans la cité. On les appelle les « correspondantes de coursive ». Aujourd’hui, elles manifestaient leur incompréhension chez ACTIS.

Lire la suite

Nigeria : la police interdit les manifestations de soutien aux lycéennes

L’Express, 2 juin 2014 :

La police veut interdire les manifestations de soutien aux 200 lycéennes enlevées par Boko Haram. Mercredi, des manifestantes ont été attaquées par des agresseurs non identifiés.

Les manifestations de soutien aux quelque 200 lycéennes enlevées par le groupe islamiste Boko Haram sont désormais interdites dans la capitale fédérale nigériane Abuja, a annoncé lundi la police. Une décision a été prise « pour des raisons de sécurité », a indiqué à l’AFP par texto le porte-parole de la police pour le territoire de la capitale fédérale, Altine Daniel.

Lire la suite

Fin de la grève chez Gate Gourmet à l’aéroport de Genève

RTS, 2 juin 2014 :

La direction de Gate Goumet et le syndicat des services public ont annoncé lundi avoir trouvé un accord mettant fin à la grève entamée en juin 2013.

La grève d’une partie des employés de Gate Gourmet s’est terminée samedi. Le Département genevois de la sécurité et de l’économie (DSE) a annoncé lundi qu’un accord a été trouvé, sous sa houlette, entre la direction de la société et le syndicat des services publics (SSP).

Lire la suite

Écouflant : Pas payés, les salariés bloquent le site d’Altia

Ouest France, 2 juin 2014 :

A Écouflant, les salariés de l’usine de production en plasturgie automobile n’ont toujours pas touché leurs salaires.

Retards de paiement, manque de trésorerie, salaires impayés :  les 110 salariés d’Altia ont bloqué la production de l’usine, boulevard de l’Industrie, à Écouflant.

Lire la suite

Tract de l’UL CGT Besançon vers l’usine Plast Moulding

L’UL CGT de Besançon a diffusé ce lundi 2 juin un tract aux différentes équipes devant l’usine Plast Moulding. Plusieurs victoires aux prud’hommes et au pénal ont montré aux salariés de l’usine qu’ils ont des droits, qu’ils peuvent les faire respecter et que leur patron n’est pas un maître tout puissant qui peut traiter les salariés comme les seigneurs féodaux traitaient leurs serfs. Et ça, ça va compter dans l’avenir pour que les ouvriers de Plast Moulding fassent avancer leurs revendications !

plast2

L’UL CGT de Besançon se tient à la disposition des salariés de l’usine pour plus d’information et pour les aider à s’organiser pour faire aboutir leurs revendications.

Télécharger le tract en PDF : plastTract

Viols en Inde: la police réprime une manifestation

7 sur 7, 2 juin 2014 :

La police a recouru lundi aux canons à eau dans le nord de l’Inde contre des manifestants dénonçant les violences faites aux femmes après le récent viol en réunion et le meurtre de deux adolescentes.

Plusieurs centaines de manifestants, essentiellement des femmes, s’étaient rassemblées pour exiger la fin des violences contre les femmes devant le siège du gouvernement de l’Uttar Pradesh, à Lucknow, Etat du nord de l’Inde où les deux filles de 12 et 14 ans ont été violées et tuées.

Lire la suite

Nouveau sit-in des militants du 20-Février à Casablanca

Au Fait le Maroc, 2 juin 2014 :

Militants, proches des condamnés et membres de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) ont tenu, dimanche, à Casablanca, un sit-in devant la prison d’Oukacha. Scandant “Libérez nos détenus politiques”, ces manifestants ont réclamé la libération des cinq militants du mouvement du 20-Février, condamnés il y a quelques jours par le tribunal de première instance d’Aïn Sbaâ à des peine allant jusqu’à un an de prison ferme. Ils ont été inculpés pour “organisation d’une manifestation non autorisée” et “violences envers des fonctionnaires de police”. Les manifestants ont aussi réclamé la libération de l’ensemble des détenus issus du même mouvement.

Ces cinq militants avaient été interpellés, le 6 avril dernier, en marge d’une “marche nationale” organisée par les trois grandes centrales syndicales du pays, en protestation contre la politique du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

Lire la suite