Archives quotidiennes : 29/05/2014

Seita : « On nous a envoyés un huissier, il a bien fallu les relâcher »

Presse Océan, 29 mai 2014 :

Le procureur de la République a ordonné que nous les relâchions, alors nous les avons relâchés ».

Déception et colère dans la voix de Pascal Brochard de la CGT de la Seita, ce jeudi, à 14 h.

Lire la suite

Publicités

Imperial Tobacco : Les salariés ne sont pas des voyous !

Communiqué de l’Union Fédérale CGT des Personnels des Tabacs, 29 mai 2014 :

La Cgt réaffirme sont soutien aux salariés du site de Carquefou (44) qui connaissent depuis plus d’un mois des pressions, menaces et sanctions par l’encadrement local pour produire alors même qu’ils sont victimes d’un projet de fermeture de leur établissement.

Le Groupe Imperial Tobacco sous couvert de méthodes inhumaines, d’absence de respect des salariés et de leurs représentants cherche le conflit plutôt que la négociation pour se faire passer pour victime !

La Cgt est intervenue à plusieurs reprises pour éviter des incidents suite aux comportements provocateurs de cadres locaux, livrés à eux même par leur hiérarchie terrée en Angleterre.

Lire la suite

Résolution en solidarité avec les travailleurs emprisonnés et les prisonniers politiques en Iran

Résolution en solidarité avec les travailleurs emprisonnés et les prisonniers politiques en Iran

En Iran, des travailleurs sont régulièrement arrêtés pour s’être mis en grève, avoir constitué un syndicat ou avoir célébré le 1er Mai.

101_0193

Les arrestations et détentions arbitraires, les longues peines de prison, les interrogatoires violents, les coups, et même l’utilisation de la flagellation pour dégrader et briser, le refus des soins médicaux aux prisonniers malades, le harcèlement permanent par des convocations au tribunal, de fortes cautions et des menaces quotidiennes sont utilisés contre les travailleurs et leurs familles, et l’arme ultime est de priver les travailleurs de leurs revenus en les licenciant, voilà ce qu’est le régime brutal de persécution systématique contre les militants ouvriers en Iran.

Lire la suite

République Islamique d’Iran hors de l’OIT !

Images de l’action menée par des militants du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) le mercredi 28 mai lors du premier jour de la conférence annuelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) :

ILO2

Lire la suite

Menaces sur l’emploi à PSA Mulhouse

Communiqué CGT PSA Mulhouse, 27 mai 2014 :

Lors de la réunion CE qui s’est tenue à Mulhouse ce matin (27 mai), la direction a affirmé qu’une autre réunion CE se tiendrait vers la mi-juin pour évoquer la question du monoflux.

En réalité, il s’agira alors d’officialiser l’arrêt d’une des 2 lignes de Montage de l’usine (celle qui produit C4 et DS4 actuellement) en tentant de faire passer la pilule de plusieurs façons :

– par l’annonce dans le même temps de la production d’un nouveau modèle qui serait affecté à Mulhouse dans les prochaines années,

Lire la suite

Répression à la Poste : Stop !!

Appel du syndicat SUD Solidaires PTT Paris :

Répression à la Poste : Stop !!
AUCUNE SANCTION CONTRE STEPHANIE !

Stéphanie Le Guen, factrice à la PDC 11/20, et permanente départementale à SUD, est convoquée en conseil de discipline, vendredi 30 mai à 14H00. C’est la deuxième cible de la direction après la demande de licenciement de Bruno d’Europe PPDC, commuée en 3 mois de mise à pied suite à de multiples soutiens, dont un mouvement de grève sur son centre. Sur Paris, ce sont 4 militants syndicaux SUD qui sont sous le coup de procédures disciplinaires, toutes en lien avec leurs activités syndicales (Bruno, Stéphanie, Emmanuel et Olivier), et notamment parce qu’ils ont osé soutenir les postiers des Hauts de Seine en grève depuis plus de 3 mois.

posteRepr

COUPABLE DE SYNDICALISME ET DE SOLIDARITÉ !

La direction demande le licenciement pour faute grave aux motifs d’Intrusions répétées et de prises de paroles non autorisées dans plusieurs établissements postaux, ainsi que d’un prétendu comportement agressif envers des encadrants et des directeurs d’établissement.

Lire la suite

Faire entendre la voix des travailleurs iraniens à l’OIT

Le 28 mai s’ouvrait la conférence annuelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) à Genève. Dans cette conférence, chaque pays est représenté par une délégation du patronat, une délégation des gouvernements et une délégation des organisations syndicales. Si la conférence en tant que telle ne répond jamais aux véritables aspirations et aux revendications des travailleurs, elle est une véritable farce pour les pays, comme la République Islamique d’Iran, où les travailleurs sont privés du droit élémentaire de construire des organisations syndicales. Ceux qui, à l’OIT, prétendent représenter les travailleurs iraniens sont des agents du régime, ce régime qui emprisonne, réprime, torture et parfois même exécute les militants ouvriers.

101_0193

A l’entrée du Palais des Nations

Aussi depuis plusieurs années, des militants du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran cherchent à faire entendre la voix des travailleurs iraniens le jour de l’ouverture de la conférence annuelle de l’OIT. A chaque fois, il s’agit de revendiquer la libération des militants ouvriers iraniens et l’exclusion du régime islamique de l’OIT pour ses violations constante et répétée des droits humains et syndicaux les plus élémentaires. En 2013 par exemple, un groupe de militants avait réussi à pénétrer et à manifester dans le salon principal du Palais des Nations lors de la conférence plénière d’inauguration de la conférence.

Lire la suite