Archives quotidiennes : 24/05/2014

Au CHU de Nantes, les sages-femmes en grève lundi

Les sages-femmes du CHU de Nantes seront en grève lundi pour dénoncer leurs conditions de travail au sein de la maternité.

Le CHU accueille de plus en plus de femmes à la grossesse compliquée. | JM NIESTER

Le CHU accueille de plus en plus de femmes à la grossesse compliquée. | JM NIESTER

Un groupe de sages-femmes a tiré la sonnette d’alarme en alertant par deux fois par écrit la direction. Leurs revendications portent « sur le besoin urgent de renforcer les équipes présentes au bloc obstétrical et dans le service des urgences gynéco obstétricales afin d’accueillir en toute sécurité les accouchées et leurs bébés », indique le syndicat CFDT qui les soutient Lire la suite

Publicités

La cour d’appel de Douai donne raison aux ex-salariés de Continental

La cour administrative d'appel de Douai a rejeté jeudi la requête du groupe Continental, qui contestait l'annulation du licenciement pour motif économique d'anciens salariés de l'usine de pneus de Clairoix, décidée en février 2013 au conseil des prud'hommes de Compiègne (photo).

La cour administrative d’appel de Douai a rejeté jeudi la requête du groupe Continental, qui contestait l’annulation du licenciement pour motif économique d’anciens salariés de l’usine de pneus de Clairoix, décidée en février 2013 au conseil des prud’hommes de Compiègne (photo).

Le Parisien, Jeudi 22 Mai 2014

C’est une nouvelle victoire pour les salariés de Continental dans le bras de fer qui les opposent à la direction. La cour administrative d’appel de Douai a en effet rejeté la requête du groupe allemand de pneumatiques, qui demandait l’annulation du licenciement pour motif économique d’anciens salariés de l’usine de pneus de Clairoix (Oise) qui a fermé début 2010. Près de 700 d’entre eux (sur 1113 salariés licenciés) avaient en effet contesté le motif avancé par la direction pour justifier leur licenciementLire la suite

Saint-Brieuc. Les élèves du lycée Rabelais en sit-in contre le racisme

Ce vendredi, à l’heure de la récréation, entre 300 et 400 élèves se sont rassemblés dans la cour du lycée Rabelais, de Saint-Brieuc.

Par trois fois, des injures racistes accompagnées de menaces de mort ont été inscrites par une main anonyme, à l’encontre de cinq lycéens dont les noms ont une consonance maghrébine. Lire la suite

30.000 sans-abri manifestent à Sao Paulo

La Tribune de Genève, 23 mai 2014 :

Plusieurs milliers de membres du Mouvement des travailleurs sans-abri (MTST) ont manifesté contre la pénurie de logements et le montant des dépenses pour la Coupe du monde de football.

A Sao Paulo, au Brésil, des milliers de sans-abri ont manifesté contre la Coupe du monde de football.

Les manifestants étaient au nombre de 15’000 selon la police militaire, et plus de 30’000 selon les organisateurs.

Lire la suite

Vidéo : Manifestation des cheminots à Paris

22 Mai 2014 : 22.000 Cheminots manifestent à Paris contre la casse sociale, pour un Service public ferroviaire !

Coupe du monde 2014 : 157 000 policiers et militaires mobilisés

Le Parisien, 24 mai 2014 :

Quelque 157.000 policiers et militaires assureront la sécurité lors du Mondial de football qui se déroulera au Brésil du 12 juin au 13 juillet, alors que se multiplient grèves et manifestations, a annoncé vendredi le gouvernement. Les Forces armées vont déployer 57.000 hommes, pour un coût de 709 millions de reais (environ 322 millions de dollars), dont 21.000 seront placés en alerte pour des opérations urgentes.

Bien que grèves et mobilisations se multiplient ces dernières semaines, le ministre de la Justice José Eduardo Cardozo ne pense pas que les manifestations monstres de juin dernier se répèteront lors de la compétition. «Notre sentiment est que (les manifestations) seront de moindre ampleur que celles de juin dernier. Maintenant, sincèrement, nous sommes prêts à toute éventualité», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Brasilia aux côtés du ministre de la Défense Celso Amorim.

Lire la suite

Colère et manifestations en Turquie contre l’Etat meurtrier

Après la mort de 301 mineurs pour les profits du capital à Soma, les forces de répression ont assassiné deux personnes jeudi 22 mai à Istanbul. Vendredi 23 mai, c’est partout en Turquie que l’on a manifesté contre l’Etat meurtrier à l’appel des associations alévis et des organisations progressistes. A Istanbul, ce sont 10.000 personnes qui ont rendu un dernier hommage à Uğur Kurt, jeune homme de 30 ans assassiné d’une balle par les forces de police le 22 mai.

Manifestation à Izmir

Izmir

Lire la suite