Répression meurtrière et résistance à Istanbul

Uğur Kurt, un jeune homme de 30 ans, a été assassiné hier d’une balle dans la tête par les forces de répression à Istanbul.

Après qu’au nom des profits des capitalistes, au moins 301 mineurs aient été tués dans la catastrophe de Soma, l’Etat réprime et assassine. Aujourd’hui, on apprenait que la répression avait fait une deuxième victime à Istanbul.

Violences policières et résistance jeudi 22 mai à Istanbul :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s