Brésil : « FIFA rentre chez toi »

Foot sur 7, 23 mai 2014 :

Une nouvelle manifestation a eu lieu à Sao Paulo jeudi. Des milliers de membres du mouvement des travailleurs sans abris sont descendus dans les rues pour dénoncer la pénurie de logements ainsi que les dépenses faramineuses faites par le gouvernement en vue de la Coupe du Monde.

Selon la police, ils étaient 15.000, selon les manifestants, ils étaient 30.000. Réclamant entre autres des conditions de vie meilleures, les manifestants ont fait passer le message par des banderoles « FIFA rentre chez toi », « Non à la Coupe du Monde »… Luiz Giovani, membre du MTST, et manifestant de la première heure s’est exprimé à l’AFP : « Si nous sommes ici c’est parce que nous sommes contre la Coupe, contre les dépenses énormes en faveur du Mondial alors que nous n’avons ni logement, ni aide pour la santé. Bref nous n’avons rien »

Début des hostilités le 12 juin

Alors que la Coupe du Monde débute dans 20 jours, et s’achève le 13 juillet, les dernières semaines ont été marquées par des grèves de chauffeurs de bus, agents de sécurité, banquiers, professeurs et autre dans tout le pays. La semaine prochaine, toutes ces professions se réuniront pour décider ou non d’une grève commune avant le coup d’envoi de la compétition.

Space Foot, 23 mai 2014 :

La Coupe du monde 2014 commence dans 20 jours et les manifestations ne cessent d’éclater dans les rues du Brésil. Hier encore, des milliers de brésiliens emmenés par le Mouvement des travailleurs sans-abris sont descendus dans les rues de Sao Paulo pour manifester une énième fois contre le Mondial.

Les manifestants ne démordent pas et continent à donner de la voix pour faire passer leur message auprès des dirigeants brésiliens et de la FIFA. Ce jeudi soir, à Sao Paulo, les manifestants ont exprimé une fois de plus leur désapprobation concernant l’organisation de la Coupe du monde dont le coup d’envoi sera donné dans moins de trois semaines.

« Je ne veux pas d’une Coupe du monde au Brésil, je veux un toit », « FIFA, rentre chez toi », « Il n’y aura pas de Coupe », « Nous sommes ici contre la Coupe. Contre les dépenses énormes en faveur du Mondial, alors que nous n’avons ni logement, ni santé, ni rien », tels sont les messages que les 30 000 sans-abris brésiliens scandent.

La présidente Dilma Rousseff avait pourtant annoncé son engagement de fournir des logements à loyer abordable pour les populations qui ont été délogées. Face à ces manifestations incessantes, la présidente menace d’une intervention de l’armée pour calmer les foules et assurer un bon déroulement du Mondial.

Il reste encore 20 jours avant la Coupe du monde et les manifestations vont probablement se poursuivre. En début de semaine, des chauffeurs de bus ont fait la grève mardi et mercredi, des policiers, des professeurs mais aussi des agents de sécurité de banques ont également fait grève.

Publicités

2 réponses à “Brésil : « FIFA rentre chez toi »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s