Roubaix : Débrayage à l’hôpital contre une inégalité de traitement chez les secrétaires médicales

Nord Eclair, 22 mai 2014 :

Elles ont cessé le travail ce jeudi matin pour protester contre une inégalité de traitement, alors qu’elles exercent exactement les mêmes responsabilités.

Elles ont une façon directe de définir leur métier : « C’est gérer la mauvaise humeur des médecins et des patients… » Pour prendre en charge les dossiers médicaux tant d’un point de vue administratif que sanitaire, il y a à l’hôpital de Roubaix 163 secrétaires médicales, ou qui du moins exercent ces fonctions. Toutes ne sont pas logées à la même enseigne. Il y a parmi elles une soixantaine d’agents de catégorie C. Moins payées « pour les mêmes contraintes et les mêmes responsabilités, mais pas pour le même salaire », dénoncent-elles. Pour Denis Leroy, délégué FO à l’hôpital, elles sont de surcroît souvent en CDD. Elles auraient toutes vocation à progresser, à devenir « AMA » (assistante médico-administrative) officiellement et pécuniairement. Mais, selon le syndicaliste, elles ne le pourraient pas, la direction freinant des quatre fers.

C’est pour cela qu’un rassemblement a eu lieu ce matin. Un débrayage surprise. « La direction ne s’attendait pas à une manifestation. Les organisations syndicales déposent chaque semaine des préavis de grève ! » Une vingtaine de secrétaires a débrayé ce jeudi matin ; une délégation a été reçue dans l’après-midi.

Avantage financier

Pour Denis Leroy, « la promotion professionnelle est inexistante à l’hôpital ». La direction souligne que « si ce souhait peut être entendu, les évolutions dans la fonction publique obéissent à des règles. Le changement de grade pour être nommée AMA repose sur la réussite au concours. C onformément aux engagements pris par la direction avec les organisations syndicales en fin d’année 2013, cinq postes ont ainsi été ouverts cette année. De plus, un poste pourra être proposé à l’avancement. » Pour Denis Leroy, sur les trois prochaines années, seulement trois postes seront ouverts au concours. Nadège, 14ans d’ancienneté, l’a présenté sept fois, a pu passer l’oral à deux reprises. Sans succès. Monter un dossier de validation des acquis de l’expérience sera très compliqué.

Pour les secrétaires médicales, la catégorie B représente un « plus » financier. « Mais ce n’est pas une grosse augmentation d’un coup », insiste le syndicaliste de FO qui veut balayer le coût pour les finances de l’hôpital. Le gain serait quand même d’un peu moins de 500euros en fin de carrière. En évoluant, la soixantaine de secrétaires concernées pourrait bénéficier du treizième mois et d’un calcul plus intéressant à la retraite. Dans le même temps, « l’activité augmente et on nous fait trimer à moindre coût », s’indignent des secrétaires médicales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s