Ascométal: le site de Fos bloqué

AFP, 16 mai 2014 :

Les abords de l’usine Ascométal de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) étaient bloqués par un barrage filtrant vendredi matin, et une délégation de la CGT, qui a appelé à une grève reconductible face à la crainte d’un « démantèlement » du groupe en redressement judiciaire, était reçue en sous-préfecture.

« Nous avons mis en place un barrage filtrant », a indiqué à l’AFP Christian Pantoustier, délégué CGT à Fos, peu avant d’être reçu à la sous-préfecture d’Istres.

La CGT a appelé à une grève reconductible de 24 heures à compter de vendredi 6H00 sur les sites de Fos et du Cheylas (Isère), où « plus de 300 emplois disparaîtront » si l’industriel brésilien Gerdau, l’un des quatre repreneurs en lice, est choisi comme repreneur.

Ugir Yagiz, le représentant CFE-CGC du site de Fos, demande lui que soit étudiée avec attention l’offre complémentaire de l’industriel algérien Cevital, qui a repris FagorBrandt le mois dernier et « qui a un vrai projet pour Fos et Allevard (Le Cheylas, ndlr).

L’offre conjointe de Cevital et du fonds de retournement Anchorage propose de « conserver l’ensemble des sites, de maintenir 1.800 emplois et d’en créer 512 », avait expliqué à l’AFP le PDG du groupe algérien, Issad Rebrab, à la sortie de l’audience du tribunal de commerce de Nanterre mercredi. Cette offre commune, qui avait créé la surprise à l’audience, prévoit désormais 620 millions d’investissements, dont 550 sur le site de Fos-sur-Mer, des montants beaucoup plus élevés que les offres concurrentes.

Les représentants des syndicats craignent que la suppression d’un des deux laminoirs de Fos conduise « à la mort à terme du site », qui compte actuellement 450 salariés.

Plombée par une dette de 360 millions d’euros, Ascométal, l’ancienne filiale d’Usinor spécialisée dans les aciers spéciaux pour l’automobile et le secteur pétrolier, avait été placée en redressement judiciaire le 7 mars.

Quatre offres sont sur la table: celle du brésilien Gerdau, celle du fonds Anchorage, soutenue par les banques créancières d’Ascométal, celle portée par l’énarque Frank Supplisson, ex-directeur de cabinet d’Eric Besson et la société Asco Industrie, et celle de l’actionnaire d’Ascométal Apollo.

Maritima, 16 mai 2014 :

Les grévistes d’Ascométal qui manifestent au rond-point des Bannes à Fos-sur-Mer, perturbent la circulation sur la N568 de manière très importante. La route est fermée dans les deux sens. Bison Futé recense 6 km de bouchons dans les deux sens de circulation. Les salariés en grève, emmenés par la CGT, demande un entretien avec le sous-préfet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s