Versailles : Les grévistes bloquent le dépôt Phebus

Toutes Les Nouvelles, 12 mai 2014 :

La majorité des salariés de Phebus est en grève à l’appel de trois syndicats. Ils bloquent le dépôt. Aucun bus ne circule.

Depuis ce matin, pas un bus de Phebus en vue dans les rues de Versailles et des autres communes. Et pour cause, à l’appel des syndicats CGT, FO et Unsa, 215 des 268 salariés de Phebus sont en grève. Ils bloquent d’ailleurs le dépôt, empêchant ainsi tout bus de sortir.

Les salariés grévistes réclament plusieurs choses : une augmentation de 5% au 1er janvier 2014, une prime spécifique de 89 euros et une augmentation de 40 euros de la prime de fin d’année. Dans le cadre des négociations annuelles, une augmentation de 0,4% au 1er mai puis de 0,4% au 1er août, une prime spécifique de 5 euros et une augmentation de 20 euros de la prime de fin d’année leur ont été proposées. «Une misère par rapport à ce que gagne la société», souligne Franck Delval, délégué CGT. Il ajoute : «En moyenne, chaque année, nous touchons 800 euros au titre de la participation. Cette année, nous n’avons eu que 200 euros. Pourtant, le groupe fait des bénéfices. Notre directeur se dit prêt de ses salariés alors qu’il n’y a aucune communication.» Si la grève ne concerne que les revendications salariales, les employés soulignent aussi leurs conditions de travail «difficile» : «Certains font huit heures de services pendant cinq jours», souligne Pascal Levaudel, de FO. Des conducteurs travaillent 6 jours sur 7. Nous souhaitons un minimum de reconnaissance.»

Du côté de la direction, on regrette que «le service minimum garanti» ne soit pas assuré, en raison du blocage du dépôt. «C’est vrai que l’année 2013 n’a pas été très bonne en terme de recette de trafic», souligne Noël Dussac, directeur commercial, pour expliquer la baisse du montant de la participation. Nous avons proposé 0,8% d’augmentation de salaire car c’est proche de l’inflation, qui n’est pas à 5%. Nous avons aussi proposé 20 euros par mois supplémentaires pour les jeunes conducteurs qui n’ont pas d’affectation précise. Mais les syndicats n’ont pas approuvé.»

Pour l’instant, le statut quo demeure donc. Les grévistes ont lancé une grève illimitée, bloquant le dépôt. La direction quant à elle informe les voyageurs, notamment en mettant des notes d’information aux arrêts de bus. Un “travail” qui aurait dû être fait par les contrôleurs non grévistes. «Mais ils ne peuvent pas sortir du dépôt, regrette Noël Dussac. C’est une entrave à la liberté de travail.» Un fait que réfutent les grévistes. «Ils peuvent sortir par un autre chemin.»

Publicités

Une réponse à “Versailles : Les grévistes bloquent le dépôt Phebus

  1. Merci de donner cette info car les médias sont étrangement discret sur notre mouvement ….
    Le maire de Versailles à demander à la direction d’ouvrir un dialogue
    affaire à suivre
    Un gréviste de chez Phebus

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s