Archives quotidiennes : 12/05/2014

Sept salariés menacés de licenciements chez Nutribio

Figaro, 12 mai 2014 :

Sept membres de la CGT ont été convoqués lundi à un entretien préalable à un possible licenciement pour avoir bloqué l’accès au site de l’entreprise Nutribio (groupe Sodiaal) début avril, a-t-on appris auprès du syndicat et de la direction.

« Deux vigiles leur ont interdit l’accès, un huissier leur a remis une lettre de convocation pour entretien préalable en vue d’un licenciement pour faute grave, et ils sont sous le coup d’une mise à pied conservatoire », a déclaré à l’AFP le délégué syndical central CGT Fabien Lemaire, lui-même visé.

Lire la suite

Grève dans l’entreprise Corsovia d’Ajaccio depuis ce lundi matin

France 3 Corse, 12 mai 2014 :

La majorité du personnel ouvrier de la société CORSOVIA, entreprise spécialisée dans les travaux publics et routiers, est en grève depuis ce matin.

Les causes du conflit portent sur les comportements jugés inadmissibles du chef d’agence, par les salariés.

Lire la suite

Semur-en-Auxois : grève aux Ateliers d’Armançon

Bien Public, 12 mai 2014 :

Une partie des salariés des Ateliers d’Armançon, entreprise de maroquinerie de Semur-en-Auxois, a entamé ce matin un mouvement de grève pour dénoncer les propositions faites par la direction dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO).

Selon la CGT, ils sont 180 environ à s’être réunis devant l’entreprise qui emploie sur place 600 salariés.

Nantes : Le ras-le-bol des « petites mains » de Fidelia assistance

Presse Océan, 12 mai 2014 :

Depuis ce matin, 80 % des 200 salariés de la plateforme nantaise de Fidelia assistance sont en grève. Le mouvement affecte aussi les deux autres sites de la société d’assistance du groupe Covéa (GMF, Maaf, MMA) basés à Tours (Indre-et-Loire) et Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

A l’origine de cette grève spontanée, le ras-le-bol des chargés d’assistance, les « petites mains » qui répondent aux appels des assurés et organisent leur prise en charge.  » On est en sous-effectif chronique, explique un salarié. Au lieu d’embaucher des CDI, l’entreprise fait appel à des saisonniers six mois sur douze, le plus souvent sur des temps partiel « .

Lire la suite

Versailles : Les grévistes bloquent le dépôt Phebus

Toutes Les Nouvelles, 12 mai 2014 :

La majorité des salariés de Phebus est en grève à l’appel de trois syndicats. Ils bloquent le dépôt. Aucun bus ne circule.

Depuis ce matin, pas un bus de Phebus en vue dans les rues de Versailles et des autres communes. Et pour cause, à l’appel des syndicats CGT, FO et Unsa, 215 des 268 salariés de Phebus sont en grève. Ils bloquent d’ailleurs le dépôt, empêchant ainsi tout bus de sortir.

Lire la suite

Grève des éboueurs : le mouvement bien suivi

AFP, 12 mai 2014 :

Le mouvement de grève national des agents chargés de la collecte et du traitement des déchets à l’appel de la CGT était «bien suivi» lundi matin, selon les premiers éléments recueillis par le syndicat.

Piquet de grève à Pau

«Les premiers chiffres sont positifs», a déclaré à l’AFP le secrétaire général de la fédération CGT transports, Jérôme Vérité.

En Ile-de-France, il y a «90% de grévistes chez Sita, 60% chez Urbaser et 40% chez Veolia», a-t-il notamment affirmé, précisant ne «pas avoir de remontées de la province pour le moment».

Lire la suite

Les journaliers d’une société sous-traitante d’EDL en grève

L’Orient le Jour, 12 mai 2014 :

Beyrouth : Les journaliers de la société sous-traitante TRICOM ont entamé une grève lundi devant le siège d’Électricité du Liban (EDL) en raison du retard de paiement de leurs salaires.

On pouvait notamment lire sur des pancartes accrochées à l’enceinte d’EDL : « A l’intérieur, une épicerie vend notre dignité ».

Jeudi dernier, les journaliers avaient également organisé un sit-in devant EDL, menaçant d’une grève ouverte si leurs demandes n’étaient pas prises en considération.