Archives quotidiennes : 09/05/2014

95% de grévistes à la base Intermarché de Reyrieux

Le Progrès, 9 mai 2014 :

Quelques jours après le site de Miribel, c’est au tour des salariés de la base logistique Intermarché de Reyrieux de se mobiliser. Les 250 salariés réclament des indemnités de licenciement correctes.

Ils ne se font plus d’illusion en effet pour sauver les 300 emplois qui doivent être supprimés dans le cadre de la restructuration logistique du groupe. Les sites de Miribel (300 salariés) et Reyrieux vont être fermés pour permettre une regroupement sur le site de Saint-Quentin-Fallavier (Isère).

Publicités

Corse : Les salariés de Schlinder sont en grève depuis quinze jours

France 3 Corse, 9 mai 2014 :

Les salariés ont cessé le travail le 22 avril suite à un mouvement national chez Schindler France pour les négociations annuelles obligatoires sur les salaires. Depuis cette date, ils réclament une prime, comme celle obtenue en région parisienne, que le groupe refuse à ses employés en Corse.

Dans la zone industrielle de Baleone à Sarrola Carcopino en Corse-du-sud, les salariés de la multinationale Schlinder , en grève depuis le 22 avril dernier, se préparent à médiatiser leur revendication : elle est simple et les grévistes ont donné rendez-vous aux journalistes le lundi 12 mai.

Lire la suite

Maroc : Les travailleurs des Fast-foods en grève le 15 mai

Afriquinfos, 9 mai 2014 :

C’est une première à l’échelle mondiale : les employés des fast-foods organisent une grève internationale. Plus d’une trentaine de pays dont le Maroc regroupés au sein du syndicat de l’Union internationale des travailleurs de l’alimentation (UITA), unissent leurs revendications dans un mouvement global.

Leur objectif est d’obtenir une amélioration des conditions de travail et une hausse des salaires. Massimo Fratina, le coordinateur de l’UITA a déclaré que « Nous faisons tous face aux mêmes défis, aux mêmes problèmes, aux mêmes luttes. Nous continuerons (à protester) jusqu’à ce que notre but soit atteint ».

Lire la suite

Mobilisation mondiale pour des salaires décents dans les fast-foods

Les Nouvelles, 9 mai 2014 :

Le mouvement des employés de fast-foods aux États-Unis devrait prendre une nouvelle ampleur le 15 mai, avec des actions de soutien dans de nombreux pays.

Ce devrait être le plus grand mouvement de grève jamais observé dans les fast-foods. Jeudi 15 mai, des actions sont prévues dans une trentaine de pays contre la précarité que subissent les salariés des grandes chaînes de restauration rapide. Il s’agit plus particulièrement de soutenir les salariés aux États-Unis qui réclament un salaire minimum de 15 dollars de l’heure – soit le double du salaire moyen actuel.

Lire la suite

Caen : AG à 17 h après l’expulsion de ce matin

Suite à l’expulsion ce matin des familles qui vivaient dans l’immeuble du 5, place du 36ème RI, à Caen, l’Assemblée Générale de Lutte contre Toutes les Expulsions appellent à une assemblée générale ce vendredi 9 mai à 17 h à la fac sous-sol lettres.

ExCaen3

Comme les CRS ont emmené ce matin bien des affaires des personnes sans-logement, un appel est lancé pour amener de toute urgence à cette AG des couvertures, matelas, sacs de couchage, tentes, etc… pour les familles expulsées.

Grève chez International Paper à Etagnac

France 3 Limousin, 9 mai 2014 :

Depuis le début de la semaine, les salariés de l’atelier finition d’International Paper protestent contre le rythmes de travail imposés par la direction.

« Nous ne voulons pas être esclaves de la production ! » ainsi s’exprime Nicolas Faucher délégué syndical CGT quand on lui demande d’expliquer les raisons du conflit. Une organisation du travail remise en cause, des rotations d’équipe qui imposent des cadences trop importantes, ajoutez à cela la fatigue dûe aux horaires décalés, voila les raisons du blocage en cours depuis mercredi matin.

Lire la suite

Suspension de la grève des travailleurs de Dakar Dem Dikk

Setal, 9 mai 2014 :

Les travailleurs de la société de transport public Dakar Dem Dikk (DDD) ont suspendu leur grève, en attendant l’issue des négociations entamées avec la direction générale, a indiqué jeudi le secrétaire général de l’Union démocratique des travailleurs de cette société (3D/UDTD), Mamadou Goudiaby, à la Sen TV, la télé du Groupe D-Média.

Ils observaient une grève depuis mardi dernier pour exiger des explications de la direction générale de leur entreprise, dont les comptes bancaires avaient été bloqués par l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES).

Lire la suite