« La maternité des Lilas vivra »: une banderole devant le ministère de la Santé

Par AFP, publié le 07/05/2014 

ParisDes grimpeurs ont déployé une banderole sur la façade du ministère de la Santé mercredi en soutien à la maternité des Lilas, pendant que des sages-femmes détournaient l’attention des forces de l’ordre en mimant un accouchement sur le parvis, a constaté une journaliste de l’AFP.

Des grimpeurs ont déployé une banderole "la maternité des Lilas vivra" sur la façade du ministère de la Santé mercredi 7 mai 2014 à Paris - afp.com / Jacques Demarthon

Des grimpeurs ont déployé une banderole « la maternité des Lilas vivra » sur la façade du ministère de la Santé mercredi 7 mai 2014 à Paris – afp.com / Jacques Demarthon

Une dizaine de sages-femmes de la maternité de Seine-Saint-Denis, qui doit être transférée à Montreuil, dans le même département, se sont présentées à l’entrée du ministère en milieu de matinée, vêtues de blouses violettes, criant « Je veux accoucher à la maternité des Lilas! » ou « ne touchez pas à la maternité des Lilas!« . 

Certaines se sont allongées, mimant un accouchement face à une obstétricienne, munie de forceps, les mains gantées recouvertes d’un liquide rouge représentant du sang. 

Au même moment, à quelques mètres, deux grimpeurs sont parvenus à installer une échelle contre la façade du ministère, leur permettant de déployer une banderole « la maternité des Lilas vivra« .

Les forces de l’ordre ont empêché un troisième grimpeur de les rejoindre. 

« Nous voulons montrer que nous irons jusqu’au bout, nous voulons une réponse, que la ministre Marisol Touraine se positionne pour la reconstruction de la maternité des Lilas aux Lilas« , a expliqué à l’AFP Aude Blizak, sage-femme dans cet établissement depuis 2005.

Pilule, avortement, accouchement sans douleur : la maternité, qui pratique 1.500 accouchements par an, est emblématique de la lutte pour le droit des femmes depuis sa création il y a 50 ans. Mais ses locaux sont vétustes et elle devait être reconstruite dans le même quartier.

Ce projet a été annulé pour des raisons financières par l’Agence régionale de santé (ARS), qui préconise un déménagement au centre hospitalier de Montreuil.

Mais le personnel craint de devoir renoncer à la spécificité de son approche. « Si la maternité est transférée à Montreuil, l’équipe sera dispersée et ce sera la fin d’un projet médical« , redoute Julie Rivière, obstétricienne.

Selon elle, le groupe hospitalier parisien des Diaconesses, qui fait partie du conseil d’administration de la maternité des Lilas, a annoncé son intention de se retirer fin août.

Plusieurs femmes enceintes sont également venues exprimer leur soutien. 

« Je dois accoucher dans un mois et demi et j’ai choisi les Lilas parce que cette maternité a une excellente réputation. Je bénéficie d’un accompagnement de qualité qui me permet de me préparer à l’accouchement que je veux, que je décide« , a ainsi souligné Sophie Darly.

2 réponses à “« La maternité des Lilas vivra »: une banderole devant le ministère de la Santé

  1. Merci à tous pour votre soutien !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s