Archives quotidiennes : 08/05/2014

Lettre ouverte aux élus de la Communauté d’Agglomération du Grand Dole

Lettre ouverte de l’Association Espoir et Fraternité Tsiganes de Franche-Comté aux élus de la Communauté d’Agglomération du Grand Dole, 8 mai 2014 :

Mesdames, Messieurs,

Les conditions de vie des familles habitants sur l’aire d’accueil pour gens du voyage de Dole sont inacceptables. Alors qu’à ce jour une dizaine d’enfants vivent sur ce terrain, on constate des armoires électriques ouvertes avec tous les dangers que cela comporte. Pour 23 emplacements, seules trois douches sont en état de fonctionnement et encore les portes ne ferment pas de l’intérieur. Sur les 16 toilettes, aucune n’a de chasse d’eau en état de fonctionnement, etc.

101_0041

Les conditions d’hygiène et de sécurité sur cette aire d’accueil sont une véritable atteinte à la dignité humaine. Pire, le terrain est infesté par des rats. La seule réponse de la Communauté d’Agglomération du Grand Dole a été de jeter des pastilles de raticide sur le terrain, ce qui n’a pas fait partir les rats, mais a causé la mort de deux chiens appartenant à des familles de voyageurs. Et heureusement qu’aucun enfant vivant sur le terrain n’a touché ces pastilles !

Lire la suite

Aire d’Accueil de Dole : La dignité humaine bafouée

Les conditions de vie des familles habitants sur l’aire d’accueil pour gens du voyage de Dole (Jura) sont inacceptables.

101_0041

Alors qu’à ce jour une dizaine d’enfants vivent sur ce terrain, des armoires électriques sont ouvertes avec tous les dangers que cela comporte. Pour 23 emplacements, seules trois douches sont en état de fonctionnement et encore les portes ne ferment pas de l’intérieur. Sur les 16 toilettes, aucune n’a de chasse d’eau en état de fonctionnement, etc.

101_0040

Lire la suite

Nigeria : comment s’organisent les recherches pour retrouver les jeunes filles enlevées

LIRE : Nigeria : la Toile se mobilise pour la libération des lycéennes

Soutenons la mobilisation internationale initiée par les militant-e-s nigérian-es , en relayant la pétition initiée par plusieurs féministes nigérianes : 

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/plus-de-200-jeunes-filles-ont-disparu-au-nigeria-portez-leur-secours-bringbackourgirls,

et en participant à l’action virale #‎BringBackOurGirls‬ 

3934143

Des personnes manifestent à Washington (Etats-Unis) près de l’ambassade nigériane pour réclamer le retour des lycéennes enlevées au Nigeria, le 6 mai 2014. (ROBERT MACPHERSON / AFP)

Mobilisons-nous avec ces organisations féministes à Paris en présence de militantes et citoyen-nes nigérian-es le 13 mai prochain, soit un mois après le rapt.

Par Francetv info avec AFP et Reuters, Mis à jour le 07/05/2014, Lire la suite

« La maternité des Lilas vivra »: une banderole devant le ministère de la Santé

Par AFP, publié le 07/05/2014 

ParisDes grimpeurs ont déployé une banderole sur la façade du ministère de la Santé mercredi en soutien à la maternité des Lilas, pendant que des sages-femmes détournaient l’attention des forces de l’ordre en mimant un accouchement sur le parvis, a constaté une journaliste de l’AFP.

Des grimpeurs ont déployé une banderole "la maternité des Lilas vivra" sur la façade du ministère de la Santé mercredi 7 mai 2014 à Paris - afp.com / Jacques Demarthon

Des grimpeurs ont déployé une banderole « la maternité des Lilas vivra » sur la façade du ministère de la Santé mercredi 7 mai 2014 à Paris – afp.com / Jacques Demarthon

Une dizaine de sages-femmes de la maternité de Seine-Saint-Denis, qui doit être transférée à Montreuil, dans le même département, se sont présentées à l’entrée du ministère en milieu de matinée, vêtues de blouses violettes, criant « Je veux accoucher à la maternité des Lilas! » ou « ne touchez pas à la maternité des Lilas!« . 

Certaines se sont allongées, mimant un accouchement face à une obstétricienne, munie de forceps, les mains gantées recouvertes d’un liquide rouge représentant du sang.  Lire la suite

Olne: le personnel envisage une grève illimitée face aux licenciements

La Capitale, 8 mai 2014 :

Une assemblée générale a réuni le personnel communal olnois, hier, à l’initiative des trois syndicats en front commun. Il en est ressorti que les actions vont se poursuivre face aux licenciements annoncés. Si la situation ne se débloque pas, on filerait tout droit vers une grève au finish…

Dans un premier temps, les syndicats envisagent des distributions de tracts et une action de sensibilisation à la brocante de La Bouteille, le 1 er juin. Les représentants syndicaux comptent aussi rencontrer le collège communal ainsi que les présidents et secrétaires généraux des quatre partis principaux, à l’échelle de l’arrondissement. Si aucune avancée significative n’était enregistrée, alors, les syndicats ont reçu mandat pour envisager une grève illimitée, au finish. « Mais aucune date n’a encore été fixée », explique Hugues Delfolie, permanent SLFP.

Lire la suite