Luxembourg : Les lycéens continuent à donner de la voix

L’Essentiel, 7 mai 2014 :

Le comité d’action du mouvement lycéen a dressé une nouvelle fois la liste de ses revendications, lundi, lors de la première réunion d’information, suite à la grève du 25 avril.

«Nous voulons maintenir le dialogue avec les hommes politiques, mais nous voulons aussi maintenir la pression et planifier de nouvelles actions». Les intentions du comité d’action du mouvement lycée, à l’origine de la grève qui a mobilisé entre 10 et 15 000 personnes dans les rues de la capitale le 25 avril dernier, sont claires: obtenir une «modification substantielle» de la réforme des bourses étudiantes voulue par la coalition gouvernementale.

Sans surprise, la principale cible du mécontentement n’est autre que Claude Meisch, ministre de l’Éducation nationale (DP). Ce dernier est ainsi accusé d’agir «à coup de faux-semblants» pour éviter «tout débat public». Une référence directe à la réaction du ministre, quelques heures après la tenue de la manifestation sous les fenêtres du ministère d’État, où se tenait le Conseil de gouvernement. Claude Meisch avait alors indiqué que la manifestation avait été «un signal clair» et qu’il se tenait «prêt au dialogue». Des propos que les lycéens estiment non suivis d’effets à ce jour.

Autre motif d’insatisfaction du comité d’action, les affiches électorales pour les élections européennes de certains partis présents au gouvernement. Dans le viseur, les affiches du DP et de Déi Gréng, accusés «de se présenter sur leurs affiches comme ceux qui se soucient de l’avenir des jeunes alors qu’ils ignorent 17 000 d’entre eux qui sont descendus dans la rue pour se battre pour leurs perspectives d’avenir». Le LSAP, l’autre parti de la coalition, n’échappe pas non plus à la critique, les lycéens dénonçant «le silence» de ses membres sur cette réforme, «à l’exception louable de Véra Spautz». La bourgmestre d’Esch-sur-Alzette est parvenue à séduire le comité d’action grâce à une photo où elle pose avec le logo contre le projet de loi.

Dialogue rompu entre les lycéens et le ministre

Près de deux semaines après la manifestation qui avait amené quelque 15 000 lycéens à descendre dans la rue pour marquer leur opposition à la réforme des bourses étudiantes, le courant ne passe toujours pas entre les représentants du mouvement et le ministre. Pourtant, ce jeudi, les deux parties étaient tombées d’accord pour se rencontrer, vendredi après-midi, pour débuter les négociations. Mais un point bien précis à mis un terme net à tout dialogue.

«Nous avons indiqué au ministre que nous souhaitions discuter avec lui en toute transparence, sans que les portes soient fermées, indique Pol Reuter, président de l’UNEL contacté par L’essentiel. Cette transparence, nous la devons à tous ceux qui sont descendus dans la rue le 25 avril dernier.» Autrement dit, les organisateurs de la grève souhaitaient enregistrer les échanges avec Claude Meisch (DP). Une idée refusée de but en blanc par le ministre de l’Éducation nationale.

Aucune nouvelle date de rencontre fixée

«Je n’ai jamais vu une chose pareille, ce n’est pas pensable que des négociations soient mises sur la place publique, assure le ministre, contacté par L’essentiel. Je note que le contact avec les organisateurs de la grève est très difficile et qu’il intervient plusieurs semaines après la grève. Aucun contact n’a eu lieu avant celle-ci, ni le jour-même, mais seulement maintenant alors que le texte doit être prêt avant l’été. Le temps passe et nous ne pouvons-nous permettre d’attendre pour la mise en place de la réforme.»

Aucune nouvelle date de rencontre entre les deux parties n’a été fixée. De quoi tendre encore un peu plus les relations entre lycéens et gouvernement, accusé de ne pas avoir pris en compte leur mouvement. Claude Meisch, de son côté, assure «garder la porte ouverte» et «poursuivre le dialogue avec d’autres organisations», indiquant toutefois «ne pas avoir l’intention d’aller chercher les organisateurs de la grève pour les mettre autour de la table.»

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s