Lettre ouverte des familles de voyageurs à l’Inspection Académique du Doubs

Lettre ouverte des familles de voyageurs du Doubs, soutenues par Association Espoir et Fraternité Tsiganes de Franche-Comté, à l’inspection académique,copie à Préfecture, Rectorat, CASNAV, etc…

Nous, familles de gens du voyage du Doubs, avons appris que l’enseignante de nos enfants depuis huit ans sur l’école du Rosemont à Besançon, a décidé de quitter son poste. Cette enseignante a fait un très grand travail pour scolariser les enfants du terrain de la Malcombe, mais aussi les enfants de familles de tout le sud du département et même des enfants de familles itinérantes.

enfants

Cette décision est la conséquence des entraves que l’inspection académique met aux enseignantes des enfants du voyage de Besançon et de Montbéliard, entraves qui mettent en danger la scolarité de nos enfants.

En effet, depuis un mois les deux enseignantes du Doubs pour enfants du voyage ont par exemple interdiction d’aller sur les terrains de stationnement pour discuter avec les familles en vue d’assurer la scolarité des enfants. Ces rencontres sont pourtant nécessaires pour créer un lien de confiance avec les familles et permettre ainsi aux enfants d’aller à l’école. Ce n’est en effet qu’en pouvant se déplacer, sur le secteur de Besançon / Pontarlier pour l’une, Montbéliard / Morteau pour l’autre, rencontrer les familles, prendre du temps avec elles, etc. que l’on peut permettre la scolarisation d’un maximum d’enfants du voyage, en particulier ceux des familles les plus en difficulté. D’ores et déjà, avec ces entraves, nous pouvons constater que de moins en moins d’enfants se rendent régulièrement à l’école.

Nous respectons le choix de l’enseignante de quitter son poste. Mais nous déplorons les conséquences pour nos enfants. En effet, en entravant comme on le fait le travail des enseignants auprès des enfants du voyage, c’est leur scolarisation qui est mise en danger.

Plutôt que d’entraver le travail des enseignantes, ce sont de véritables moyens qui doivent être mis en place pour assurer le droit à l’éducation de tous les enfants, qu’ils soient du voyage ou non.

Les familles de voyageurs du Doubs soutenues par Association Espoir et Fraternité Tsiganes de Franche-Comté

Télécharger la pétition « Des moyens pour l’éducation des enfants du voyage » en PDF : PetitFam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s