Les dockers de Corsica Ferries en grève hier à Toulon

Var Matin, 6 mai 2014 :

Pour la société EGM, filiale de Corsica Ferries, peu habituée aux grèves jusqu’alors, il s’agissait d’une première hier.

Les dockers CGT de Toulon, soutenus par une vingtaine de leurs camarades de Marseille, de Brégaillon, et l’union locale de la CGT, avaient appelé à bloquer, de 17 à 21 heures, le chargement du fret sur deux navires de la compagnie, en partance pour Bastia et Ajaccio. Sans pour autant gêner l’embarquement des passagers.

Ils disent réclamer depuis deux ans la réintégration en CDI de deux de leurs collèges qui travaillaient sans contrat de travail et qui auraient été licenciés abusivement. Et ce, malgré la décision du tribunal des prud’hommes qui leur a donné raison le 15 avril dernier. « Ils nous baladent », scandaient-ils ainsi hier devant les grilles de l’entrée du port de Toulon, en pointant leur direction.

« Un gros ras-le-bol à cause du cumul »

Les dockers dénonçant en outre leurs conditions de travail. « En décembre, on s’est battu pour avoir une bouteille d’eau. Là, on n’a même pas de savon pour se laver les mains. On souffre aussi de la pollution à l’intérieur des navires et des sous-effectifs depuis un an. La plupart de nos revendications sont bénignes mais la direction fait à chaque fois la sourde oreille. C’est pourquoi, aujourd’hui, c’est un gros ras-le-bol à cause du cumul. On en a marre de se battre », expliquaient ainsi les représentants CGT.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s