Archives quotidiennes : 01/05/2014

1er mai : Le monde au rythme des cortèges

L’Humanité, 1 mai 2014 :

Les travailleurs européens n’ont sans doute jamais eu autant de raisons de prendre la rue un 1er Mai. Dans une période marquée par la poursuite des politiques d’austérité, la récession et des taux de chômage record, le message était clair d’Athènes à Madrid à la veille des élections.

En Grèce, plus de 8 000 personnes ont rejoint deux cortèges au cri de : « La richesse est produite par les travailleurs eux-mêmes et non pas par les capitalistes ». Des employés municipaux, menacés de licenciement, lançaient pour leur part : « Prenez les mémorandums (plan de mesures de rigueur) et allez-vous en ». La mobilisation était néanmoins en deçà de celle des années précédentes, signe de l’épuisement des Grecs, étranglés par les plans d’austérité.

Lire la suite

Manifestation du 1er Mai au Burkina Faso

APA, 1 Mai 2014 :

Les syndicats du Burkina Faso, regroupés au sein de l’Unité d’action  syndicale (UAS), à l’occasion de la fête de travail, célébrée ce jeudi, ont organisé à Ouagadougou une marche-meeting au cours de laquelle ils ont réclamé « la fin de la vie chère et un meilleur respect des libertés démocratiques et syndicales », a constaté APA.

A l’issue de la marche-meeting ponctuée de chants et de slogans, les syndicats ont remis le cahier contenant leurs doléances au ministre en charge du travail, Vincent Zakané.

Lire la suite

Marche de protestation des travailleurs pour marquer le 1er mai au Togo

APA, 1 Mai 2014 :

Des milliers de travailleurs togolais ont marché jeudi dans les rues de Lomé pour exiger une amélioration de leurs conditions de vie et de travail à l’occasion de la fête du travail du 1er mai, a constaté APA.

A l’appel de la coordination des six centrales syndicales des travailleurs du Togo, ils ont sillonné plusieurs artères de Lomé, exigeant entre autre les décrets d’application du statut général de la fonction publique, voté par le parlement en janvier 2013.

Lire la suite

Iran : Nouvelles arrestations de syndicalistes

Free Them Now, 1er Mai 2014 :

Deux dirigeants syndicalistes, Parvin Mohammadi et Shapor Ehsani Rad, membres du Comité Exécutif du Syndicat Libre des Travailleurs en Iran, ont été arrêtés ce matin lors du rassemblement du 1er Mai devant le Ministère du Travail à Téhéran. Hier, deux autres dirigeants du syndicat, Jafar Azim Zadeh et Jamil Mohammadi,ont été arrêtés lors de raids très tôt le matin.

syndTEHParvin Mohammadi et Shapor Ehsani Radont été arrêtés dès qu’ils ont commencé à sortir leurs pancartes. Les forces de sécurité ont utilisé des matraques pour attaquer la manifestation et cinq personnes ont été embarquées. Leurs noms ne sont pour l’heure pas connus.

Lire la suite

Photos du 1er Lyon à Lyon

Quelques images de la manifestation du 1er Mai 2014 à Lyon :

Lyon1

lyon2

Lire la suite

Images du 1er Mai à Rabat

A Rabat (Maroc), pour ce 1er Mai 2014, l’Organisation Démocratique du Travail (ODT) a manifesté pour les revendications ouvrières et en particulier pour le droit des travailleurs immigrés et des sans-papiers qui sont partie prenante de la classe ouvrière du Maroc.

Rabat1m

Rabat1m2 Lire la suite

Résumé du 92ème jour de grève des postiers du 92 (mercredi 30 avril 2014)

La direction accentue la répression et quitte la table des négociations

C’est à Paris 19 (97 tournées de facteur) que les grévistes du 92 accompagnés d’une délégation d’intermittents, précaires et chômeurs sont intervenus ce matin. Les cadres dirigeants du bureau et le responsable sécurité de Paris Nord n’ont pas du tout apprécié la venue des grévistes et semblaient trouver la venue de collègues en lutte d’un autre secteur totalement incongrue… contrairement aux facteurs, qui ont en grande majorité écouté les prises de parole. La collecte organisée immédiatement dans la foulée a d’ailleurs totalisé plus de 220 euros. Les grévistes ne se sont pas contentés d’expliquer les motifs de leur conflit, ils ont proposé aux facteurs de Paris 19 de participer à la coordination des postiers d’Ile-de-France du 6 mai. Les intermittents et précaires ont lu une déclaration de soutien aux postiers du 92 et ont également rendu compte de la réunion de leur coordination nationale du week-end dernier.

ptt-IDF

L’AG a regroupé les participants à l’action. Elle a permis de continuer les débats de fond sur les raisons de la convergence entre intermittents/précaires et postiers. Elle a aussi déterminé un programme d’action pour les jours à venir en tenant compte d’un élément central : la direction va tout faire pour laisser pourrir la situation, mais elle n’est pas en grande forme et ne pourra pas tenir éternellement. Alors que le conflit commence à battre des records de durée, c’est la détermination à ne pas lâcher qui va être décisive.

Lire la suite