Archives quotidiennes : 26/04/2014

1er Mai : Journée Internationale de lutte des travailleurs

Tract de l’Initiative Communiste-Ouvrière pour le 1er Mai 2014 :

1er Mai : Journée Internationale de lutte des travailleurs
Toutes et tous dans la rue !

Ce 1er Mai, comme chaque année, partout dans le monde, de New York à Moscou, d’Oslo à Pretoria, de Buenos Aires à Dacca, de Tokyo à Rabat, travailleuses et travailleurs descendront dans les rues pour leurs revendications, contre le chômage, les licenciements et les politiques d’austérité. Partout dans le monde, c’est un même combat, le combat de celles et ceux qui sont condamnés à la misère du chômage et à l’esclavage salarié, de celles et ceux qui n’ont pas d’autres moyens pour vivre que de vendre leur force de travail, contre une minorité de riches qui « possèdent » tous les moyens de production et s’engraissent grâce à notre travail.

1erMai2014

Les élections passent, les gouvernements changent, mais nos conditions de vie et de travail se dégradent de jour en jour.

Sarkozy ou Hollande, Ayrault ou Valls, c’est toujours la même politique, des milliards de cadeaux aux patrons et grands actionnaires, le gel voir la baisse de nos salaires, de nos allocations chômage ou de nos pensions de retraites, chaque jour de nouveaux plans de licenciements… Quelque soit le gouvernement, c’est toujours la dictature du patronat.

Lire la suite

Louhans : Manifestation unitaire pour le 1er Mai

Le Journal de Saône-et-Loire, 26 avril 2014 :

« Manifestons pour le progrès social » : tel est le leitmotiv du rassemblement sous bannière syndicale de ce jeudi 1er mai. À Louhans, le cortège sera unitaire, derrière la CGT, la CNT, FO, la FSU et Solidaire. Les cinq centrales appellent « les travailleurs, les chômeurs, les précaires, les privés d’emploi, les jeunes, les retraités à la manifestation à Louhans. »

Du côté des revendications, les syndicats réclament « une autre répartition des richesses, une augmentation des salaires et des minima sociaux, une revalorisation des retraites, l’emploi socialement utile, le progrès social, la justice sociale, la paix ». Et le grand oral de Manuel Valls n’a pas convaincu : « L’austérité, les régressions sociales, la répression, ça suffit ! Le pacte de responsabilité, nous n’en voulons pas ! »

Lire la suite

Manifestation du 1er Mai au Cheylard

Comme chaque année l’Union Locale des Syndicats CGT du Cheylard et Région appelle la population locale et celle de tous les cantons environnants à venir célébrer la « Fêtes des Travailleurs ».

rote-fahne

Pour cela elle organise un rassemblement le Jeudi 1er Mai à 10h00 devant la Mairie du Cheylard.

Lire la suite

Condamné pour des courriels racistes

Racisme-2

Un internaute mayennais avait adressé des messages à la CGT de l’Indre, s’en prenant à des élèves tziganes et immigrés.

Le tribunal de Châteauroux a condamné, mardi, un internaute de Mayenne à 1 000 € d’amende et 1 500 € de dommages et intérêts à verser au syndicat CGT Éducation de l’Indre qui avait reçu deux courriels jugés racistes, où il s’en prenait aux élèves tziganes et issus de l’immigration. Lire la suite

Luttes des travailleurs du champagne

L’Union, 26 avril 2014 :

Après un début de troisième semaine de grève durcie, les ouvriers des maisons de champagne Moët & Chandon ont repris le travail hier. Ceux de la maison Veuve Clicquot ont fait de même ce matin.

La rencontre des délégués CGT avec le président de Moët & Chandon, hier après-midi, a été plutôt fructueuse. « Elle a été rapide, car chaque partie savait où aller. Stéphane Baschiera, le président, a maintenu sa position, en se calant sur l’accord de la convention collective du champagne, mais nous sommes tombés d’accord sur un protocole de sortie de conflit », détaille Grégory Pichot, délégué CGT chez Moët & Chandon. En clair, la direction appliquera le 1 % d’augmentation de salaire conclu par le syndicat du champagne en début d’année, mais les délégués syndicaux ont obtenu un deuxième accord permettant d’apporter un complément de 0,5 % aux salaires. « Chacun a tenu ses positions. » Ce qui a permis une sortie de conflit dès hier matin et de reprendre l’activité de production sur les quatre sites de la maison.

Lire la suite

Fin de la grève à l’usine Yue Yuen

L’Humanité, 26 avril 2014 :

Après deux semaines de grève, la plupart des quelque 40 000 ouvriers de la plus grosse usine de chaussures du monde de Yue Yuen, à Dongguan dans le sud de la Chine ont repris le travail après avoir obtenu satisfaction sur leurs principales revendications.

Des militants chinois ont présenté ce mouvement social comme l’une des grèves les plus importantes en Chine depuis le début du basculement vers une économie de marché à la fin des années 1970. Yue Yuen, qui confectionne des vêtements et des chaussures de sport pour Nike, Adidas, Reebock et d’autres marques internationales, rapporte que plus de 80% de ses employés sur le site de Dongguan ont repris le travail. Plusieurs employés de cette usine ont déclaré dès vendredi que plus de la moitié des effectifs avaient repris le chemin des ateliers après avoir obtenu satisfaction sur certaines de leurs revendications.

Lire la suite

Niort, 1er Mai : Communiqué des organisations syndicales CGT et FSU

UL CGT DU BRESSUIRAIS

BandeauCGT_1erMai_E

Les Unions Départementales de la Cgt et de la FSU appellent les salariés, les retraités et les privés d’emplois à se rassembler le:

1er mai à 10 heures Place de l’hôtel de ville à Niort

Voir l’article original 111 mots de plus

Appel de l’UGTM pour le 1er Mai à Rabat

Appel de l’Union Générale des Travailleurs au Maroc pour le 1er Mai 2014 :

Sous le signe « Contre la cherté », l’Union Générale des Travailleurs au Maroc invite les Marocains à venir massivement, le 1er Mai 2014, au complexe sportif Moulay Abdallah à Rabat, pour protester orientations du gouvernement, qui s’inscrivent en faux contre les aspirations du peuple marocain, et dont le programme choisi porte dangereusement atteinte au pouvoir d’achat des citoyens à travers la hausse continuelle des prix des hydrocarbures et des denrées alimentaires de base, ainsi que par l’enchainement de la série des emprunts extérieurs qui noient le pays dans les crédits.

1M_Maroc Lire la suite

1 Mai : Travailleurs de Russie et d’Ukraine, unissons-nous

Appel du Mouvement Socialiste Russe (Российское социалистическое движение), section russe de la Quatrième Internationale, pour le 1er Mai 2014 :

Le 1er Mai arrive cette année dans une Russie plongée dans une situation de chute de la production industrielle, de coupes massives dans les dépenses sociales, de hausse des prix et des taxes et de déficit budgétaire croissant. Dans ce contexte sombre, le Kremlin se préoccupe d’aventures géopolitiques, de propagande et de lutte contre la dissidence politique.

Alors que les autorités russes affichent une touchante « inquiétude » pour les travailleurs de Crimée et du Donetsk, les travailleurs et les personnes défavorisées en Russie même font toujours plus intensément l’expérience des conséquences de la crise économique.

Selon les sondages d’opinion, 69 % des Russes s’inquiètent de l’inflation, 51 % de la pauvreté, 33 % de la montée du chômage, 32 % de la corruption, 29 % de la crise économique, 27 % des divisions aiguës entre riches et pauvres et 25 % de l’inadéquation des soins de santé.

Lire la suite

1er Mai à Bruxelles : unité des travailleurs en lutte contre le racisme !

Appel des Jeunes Anti-Fascistes avec le soutien de la FGTB Bruxelles, la JOC de Bruxelles, l’Initiative de Solidarité avec la Grèce qui Résiste, CADTM, ATTAC 1 et 2 :

Ce 1er mai 2014, journée internationale de lutte des travailleurs et des travailleuses nous appelons à une manifestation contre le racisme. En effet, l’année dernière, Nation, un groupe identitaire d’extrême droite défilait dans les rues de Bruxelles. Cette année, nous avons décidé de ne pas laisser cette formation raciste et fasciste utiliser la journée des travailleurs et travailleuses au profit de l’extrême droite.

rote-fahne

Nous subissons depuis plusieurs années une politique d’austérité brutale contre les travailleurs : blocage des salaires, attaques contre les chômeurs etc. Utilisant la crise comme prétexte, le patronat licencie, les pouvoirs publics ne remplacent pas les départs à la retraite : le chômage ne cesse d’augmenter. A côté de cela, la pression sur les chômeurs s’intensifie. Le constat est pourtant clair : en Belgique, on compte 1 offre d’emploi pour 19 demandeurs d’emploi et 1 pour 48 à Bruxelles. Le détachement des travailleurs et travailleuses venus de pays où conditions de travail et salaires permettent le dumping social et la clandestinité dans laquelle les sans-papiers sont forcés de travailler sont utilisés par le patronat pour casser les conditions de travail de toutes et tous. Cela permet au gouvernement de nous diviser et de nous détourner de son bilan désastreux.

Lire la suite