Epernay : Les ouvriers de Moet et chandon en grève

L’Union, 22 avril 2014 :

100% d’ouvriers grévistes chez Moët et Chandon, les unités de production à l’arrêt sur les quatre sites d’Epernay à Reims. Les ouvriers du champagne Moët et Chandon, en grève une heure par jour depuis deux semaines, ont intensifié leur mouvement ce matin.

En cause, les négociations annuelles obligatoires (NAO) qui n’aboutissent toujours pas entre la direction et les délégués syndicaux CGT. Ces derniers dénoncent une mauvaise volonté de la direction de ne pas faire correspondre des augmentations de salaire aux résultats exceptionnels en 2013.

« A la cérémonie des voeux, on nous annonçait que 2013 offrait les troisièmes meilleurs résultats depuis la création de la maison en 1743 », appuie Grégory Pichot, délégué syndical CGT de Moët et Chandon. De quoi ne pas faire lâcher les négociations aux délégués syndicaux, qui attendent une rencontre avec le président du groupe dans la journée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s