Nationalistes de tous bords, foutez-nous la paix !

Un couple russo-ukrainien (le garçon montre son passeport russe et la jeune fille son passeport ukrainien) répond aux nationalistes des deux bords qui conduisent l’Ukraine vers un bain de sang en attisant les haines nationalistes et racistes.

fuck_off_nationalists

En Ukraine, avec le conflit entre une fraction de la classe dirigeante qui regarde vers Bruxelles et une autre vers Moscou, se développent les poisons nationalistes, ukrainien et grand-russe. Si dans cette hystérie nationaliste, les gens ordinaires, ouvriers, retraités, employés, paysans, chômeurs, etc,  qu’ils parlent Russe, Ukrainien ou une autre langue, ont tout à perdre, les minorités, en particulier les Rroms et les Juifs, sont particulièrement menacées, et ce par les nationalistes des deux bords.

Alors que du côté nationaliste ukrainien, on voit défiler des groupes ouvertement néo-nazis et des nostalgiques du dirigeant antisémite Bandera, à Donetsk, ville sous contrôle des nationalistes grands-russes, des tracts invitant les Juifs à s’enregistrer et à lister tous les biens qu’ils possèdent ont été distribués dans la ville.

Ces tracts ordonnent aux Juifs âgés de plus de 16 ans de se faire enregistrer sur des listes et de déclarer son patrimoine, sous peine d’expulsion et de confiscation de leurs biens. Le tract, distribué à la sortie de la synagogue, comporte le drapeau de la République souveraine de Donetsk sous contrôle nationaliste grand-russe. Le leader séparatiste Denis Pouchiline a démenti être impliqué dans cette affaire, dénonçant un faux grossier. Qu’il s’agisse de l’émanation de nationalistes grands-russes ou d’un faux produit par des nationalistes ukrainiens, cette provocation antisémite montre bien les menaces que fait courir l’hystérie nationaliste en Ukraine comme ailleurs.

Publicités

2 réponses à “Nationalistes de tous bords, foutez-nous la paix !

  1. Petit Joseph

    L’Ukraine est importante pour l’éventuelle reformation démocratique d’une URSS, si les russes décident un jour de voter communiste. Par ailleurs, laisser tomber une majorité de gens qui veulent rejoindre la Russie pour ne pas avoir à subir le néo-libéralisme sous prétexte qu’ils ne sont que des extrémistes à caractère droitier, c’est une démarche inacceptable qui pourrait laisser croire que vous êtes des doubles-jeu, non ?

    J'aime

    • Sans entrer dans le débat que le communisme n’a rien à voir avec la nostalgie de l’URSS des Staline, Brejnev et autres bureaucrates, en quoi la Russie serait aujourd’hui « moins capitaliste » ou « plus ouvrière » que l’Ukraine ? La classe ouvrière a-t-elle quoi que ce soit à gagner à choisir entre l’hystérie nationaliste ukrainienne et l’hystérie nationaliste grand russe ??

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s