Chine : la grève expose les fraudes à la sécurité sociale des patrons d’usines

China.org, 17 avril 2014 :

Des milliers d’ouvriers étaient en grève pour la troisième journée hier dans une usine du sud de la Chine fabriquant des chaussures de sport pour Nike et Adidas.

Leur action expose certaines tensions concernant la contribution des employeurs au régime de la sécurité sociale et la pression exercée sur les fabricants pour continuer à s’adapter à la hausse du coût de la main-d’œuvre.

Depuis trois jours, des milliers d’ouvriers de l’usine Yue Yuen dans la ville de Dongguan (province du Guangdong) sont en grève pour protester contre des carences dans les paiements liés à leur sécurité sociale.

Près de 600 ouvriers sont d’abord descendus dans les rues le 5 avril, bloquant les routes et réclamant un paiement complet des caisses de la sécurité sociale et des fonds du logement.

Problèmes non résolus

Après un premier échec des négociations avec la direction, davantage d’ouvriers ont rejoint la grève, dont l’ampleur est devenue considérable lundi et mardi.

Toutefois, dès lors que les négociations entre les ouvriers et la direction ont repris, et que le gouvernement local est intervenu, le nombre de grévistes a baissé et la foule s’est dispersée après les discussions hier matin.

He, un cadre supérieur de l’entreprise, prétend que la société a offert de l’argent aux employés pour les inciter à reprendre le travail.

Mais le conflit autour des prestations sociales n’a toujours pas été résolu et constitue une sorte de sonnette d’alarme pour de nombreux autres fabricants du delta de la rivière des Perles, une région en plein essor économique au sud du pays.

Les ouvriers affirment que la direction de l’usine les dupe en payant des cotisations inadéquates au régime d’assurance sociale chaque mois. En outre, la majorité d’entre eux n’a reçu aucune aide au logement, bien que la société doive normalement leur en fournir une.

Un responsable des ressources humaines prétend que seuls quelque 1000 ouvriers sur l’ensemble des 45 000 employés de l’usine ont bénéficié de ces aides au logement.

Bien que tous les ouvriers soient couverts par le régime d’assurance sociale, la somme des cotisations payées par la société est inférieure au minimum prévu par la loi, précise ce dernier.

Et d’ajouter que l’assurance sociale des travailleurs était payée sur base des normes salariales locales moyennes plutôt que sur le montant véritable de leur salaire, quant à lui bien plus élevé.

He Gaochao, professeur de relations publiques à l’Université Sun Yat-sen, explique que c’est un phénomène fréquent chez de nombreux industriels, du moins dans la région du delta de la rivière des Perles, que de payer le moins possible aux caisses de la sécurité sociale pour les ouvriers.

Mais dans le cadre d’une prise de conscience des ouvriers en matière de sauvegarde de leurs droits, ces pratiques sont désormais à l’origine de nombreuses tensions, souligne He Gaochao.

Xiao Shengfang, avocat au cabinet Sino-Win Law Firm du Guangdong, estime que la grève expose également la situation critique à laquelle sont confrontés les fabricants alors qu’ils luttent contre la hausse du coût de la main-d’œuvre.

Le premier avril, non moins de sept provinces et municipalités de Chine, dont Beijing, Shanghai et Tianjin, ont en effet rehaussé le salaire minimum.

Un sondage récent effectué par la Standard Chartered Bank auprès de 375 industriels dans la région du delta de la rivière des Perles montre que les salaires devraient augmenter de 9,2 % cette année, contre 8,4 % en 2013.

Quelque 13 % des industriels interrogés ont manifesté l’intention de déménager de Chine pour aller s’installer dans des pays tels que le Cambodge, la Thaïlande ou le Vietnam, où le coût de la main-d’œuvre peut être 20 % moins cher.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s