Strasbourg : Les ordures de Sénerval menacent la santé des salariés et des riverains

L’Humanité, 16 avril 2014 :

Les salariés de Sénerval, l’usine d’incinération d’ordures ménagères de la communauté urbaine de Strasbourg, sont en grève depuis le 21 mars. Ils protestent contre leurs conditions de travail dangereuses. En cause, la vétusté, faute d’investissements suffisants, de certains équipements qui tombent régulièrement en panne. Ils soupçonnent la direction de maquiller la réalité des émissions de produits cancérigènes qui menacent la santé des salariés et des riverains.

La situation est grave à l’usine d’incinération d’ordures ménagères de la communauté urbaine de Strasbourg, exploitée depuis juillet 2010 en délégation de service public par Sénerval, filiale de Séché Environnement : les trois-quarts de ses 55 salariés sont en grève depuis le 21 mars à l’appel de la CGT pour protester contre leur conditions de travail dangereuses, faute d’investissement en matière de sécurité et de vétusté des équipements qui entraînent des pannes récurrentes. Ils soupçonnent la direction de maquiller la réalité des émissions de produits cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques (CMR) de l’usine.

Les salariés dénoncent l’insuffisance d’investissement pour le bon fonctionnement de leur outil de travail avec plus de 100 incidents de chaudière depuis la reprise du site en 2010, alors que l’entreprise a réalisé plus de 2,2 millions d’EUR de bénéfices pour les années 2011 et 2012, ainsi que la faiblesse des protections face aux cendres toxiques qui représentent un réel danger pour leur santé, et les carences des dispositifs de protection de l’environnement car les rejets toxiques polluent les quartiers sud de Strasbourg et le Rhin.

Leur principale revendication concerne de meilleures conditions de travail et de sécurité pour eux-même et pour les sous traitants appelés en renfort en cas de panne.

Ils ont posté sur Youtube une vidéo qui montre l’intervention d’une équipe de sous-traitants pour déboucher un électro filtre de l’usine tombé en panne… Les poussières et les fumées émises que l’on voit sur le film sont potentiellement chargées de dioxine, furane, arsenic, nickel, plomb, présentent un risque très important pour la santé des personnes exposées, que ce soit les travailleurs ou les riverains…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s