Gabon : Grève illimitée dans la marine marchande

Gabon Eco, 15 avril 2014 :

Considérant que leur ministère de tutelle refuserait volontairement d’appliquer l’arrêté portant sur la mise en place d’un guichet unique et sur le versement des primes de rendement et des frais de visite sur le terrain du 1er trimestre, conformément à l’ancienne grille, le personnel de la Marine marchande a décidé d’entamer depuis lundi 14 avril une grève générale illimitée.

Depuis lundi 14 avril, l’activité est interrompue à la direction générale de la Marine marchande où le personnel en grève générale, réclame l’application de l’arrêté pris par Emmanuel Jean Didier Bié, ancien ministre délégué à la Marine marchande et portant sur la mise en place d’un guichet unique devant mettre un terme aux détournements de fonds au sein de leur administration.

Réclamant en outre le paiement de la prime de rendement, les frais des visites sur le terrain du premier trimestre 2014 sur la base de l’ancienne grille, le personnel exige aussi la formation des agents et l’intégration à la Fonction publique de certains d’entre eux, payés en main propre en fonction des recettes réalisées.

« Dans la décision du Chef de l’Etat, il est dit qu’à titre transitoire, les fonds communs des administrations qui les percevaient au départ, doivent être payés sur la base des grilles antérieures. Nous souhaitons rentrer en possession de nos primes de rendement et nos frais de visite avant d’entrer dans la logique de la Prime d’Incitation à la Performance. Nous souhaitons également que les agents qui travaillent à la tâche depuis plus de 10 ans, soient intégrés à la Fonction publique parce qu’ils sont mal payés », a déclaré le lieutenant major, Mweni Mussavu, secrétaire national chargé de la communication.

Selon ce dernier, le mouvement de grève illimité également suivi à l’intérieur du pays, notamment à Port Gentil, vise aussi à trouver des solutions définitives aux problèmes récurrents et à contester la décision selon laquelle, leur administration ait été alignée dans le pot numéro 2 des services de l’Etat devant jouir de la Prime d’Incitation à la Performance (PIP).

« Telles que les choses sont faites, la présence de la marine marchande dans le pot numéro 2 ne nous arrange pas. Car, nous ne savons pas sur quelle base nous avons été alignés dans ce groupe étant entendu que la Marine marchande produit, tout comme la douane avec laquelle elle travaille en étroite collaboration. D’autant que, lorsqu’un agent de la Marine marchande fait accoster un navire, il permet au douanier de faire ensuite son contrôle », a pour sa part indiqué Bekalé Mendamne, agent à la direction générale de la Marine marchande.

En négociation avec leur ministère de tutelle depuis lundi 14 avril, les membres du syndicat national de la Marine marchande et leurs collègues du ministère des Transports, également en grève depuis lundi dernier, ont décidé d’organiser une assemblée générale de leurs membres mercredi 16 avril afin de statuer sur la conduite à tenir dans les jours qui viennent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s