Archives quotidiennes : 12/04/2014

Mobilisation contre les néo-nazis en Haute-Franconie

Ce samedi 12 avril, les néo-nazis du « Freien Netzes Süd » (« Réseau Libre Sud ») ont prévu de défiler en Haute-Franconie (nord de la Bavière) pour crier leur haine des travailleurs immigrés et les réfugiés. Cet après-midi, à 14 h 30, une manifestation contre l’extrême-droite est prévue devant l’hôtel de ville à Bayreuth et des mobilisations s’organisent également dans de plus petites villes comme à Münchberg et à Helmbrechts.

Munchberg

Münchberg : « La merde est brune »

A Münchberg ce matin, environ 400 antifascistes se sont mobilisés  dès 9 h 30 alors que les néo-nazis n’étaient qu’une vingtaine. Avec des tambours et autres instruments, la population manifeste bruyamment son rejet du racisme et des néo-nazis. Au cours de la matinée, de plus en plus de gens viennent rejoindre la manifestation antifasciste tandis que des néo-nazis tentent d’intimider des habitants en filmant et photographiant celles et ceux qui refusent l’extrême-droite. A Helmbrechts, la manifestation contre l’extrême-droite est prévue à 11 heures. Les différentes manifestations sont appelées par les syndicats, dont l’IG Metall, des groupes antifascistes et antiracistes, des organisations politiques, mais aussi des associations sportives et d’habitants des communes concernées.

Publicités

Inde : Luttes à l’usine Ferrero de Baramati

IUF, 11 avril 2014 :

L’usine dernier cri de Ferrero qui réalise avec la fabrication des Kinder Joy et Tic Tac un chiffre d’affaires de USD 125 millions en Inde, exploite plus de 1400 salariés à statut précaire et bas salaire. Ferrero, une société familiale d’origine italienne emploie plus de 20 000 personnes dans le monde entier à la fabrication entre autres de Nutella, Ferrero Rocher, Kinder, Tic Tac et Hanuta.

Lorsque Ferrero, à travers sa filiale à 100% Imsofer Manufacturing, a ouvert en 2011 l’usine de Baramati, le Président Directeur Général du groupe, Giovanni Ferrero, a déclaré que l’usine « donnerait du travail à 1300 personnes (dont 80% de femmes) qui résident à proximité de l’usine ».

Lire la suite

Lutte des travailleurs de Wal-Mart en Chine

Le Monde, 9 avril 2014 :

Ce qui paraîtrait évident ailleurs, mais improbable en Chine, s’est pourtant produit : au magasin Wal-Mart de Changde (Hunan, centre), le représentant syndical a pris la défense des travailleurs.

Le 5 mars, la direction avait annoncé la fermeture effective, sous deux semaines, de cet hypermarché jugé peu rentable. Le géant américain de la distribution a engagé une politique de redéploiement sur le complexe marché chinois.

Lire la suite

La direction d’Arjowiggins « relâchée » par les grévistes, à Charavines

France 3 Alpes, 12 avril 2014 :

Retenue sur le site de Charavines depuis jeudi 10 avril par des salariés menacés de perdre leur emploi, la direction du papetier Arjowiggins (groupe Sequana) a été relâchée sans incident vendredi soir, a indiqué une source syndicale.

« La situation s’est débloquée. Notre direction générale a pu quitter le site à l’annonce d’un rendez-vous jeudi 17 (ndlr, avril) au ministère de l’Economie avec une délégation syndicale ainsi que celle de l’usine de Wizernes (Pas-de-Calais) », a indiqué Julien Ricardi, délégué syndical CGT. « Le ministère s’est engagé à suivre de près les dossiers de futures reprises », a-t-il encore assuré sans plus de précisions. La direction de Sequana n’a pas pu être jointe vendredi soir.

Lire la suite

Préavis de grève à Carrefour Punaauia

Tahiti Infos, 11 avril 2014 :

La centrale syndicale O Oe To Oe Rima a déposé dans la matinée un préavis de grève visant l’activité du magasin Carrefour Punaauia. Direction et syndicat ont jusqu’à mercredi pour s’entendre, faute de quoi un débrayage est à craindre dès jeudi.

Les principaux points de revendications des représentants du personnel de l’hypermarché de Punaauia portent sur « l’augmentation des salaires, les reclassements et les éventuelles indemnités de départ ». La direction de l’établissement inciterait plusieurs salariés à quitter l’entreprise afin d’intégrer le nouvel hypermarché du groupe situé face à l’ancien hôtel Hilton de Faa’a et qui devrait ouvrir ses portes dans les prochaines semaines. En cas d’échec des pourparlers, la grève devrait être effective pour une durée illimitée à partir du jeudi 17 avril 2014.