Liban : Les journaliers de l’EDL continuent la lutte

L’Orient Le Jour, 31 mars 2014 :

Les journaliers d’Électricité du Liban (EDL) ont lancé un nouveau mouvement de protestation, lundi matin, au siège d’EDL, à Mar Mikhael, à Beyrouth.

Selon les informations rapportées par la Voix du Liban (93.3), les journaliers menacent de bloquer les routes et brûlent également des pneus dans l’enceinte du siège d’EDL.

Lebnan Makhoul, représentant des contractuels de l’Électricité du Liban (EDL), a menacé lundi, lors de la grève enclenchée ce matin par ces derniers, d’interrompre l’approvisionnement en courant. « L’électricité sera coupée au Liban si les demandes des journaliers ne sont pas satisfaites », a-t-il averti.

Les journaliers organiseront également un sit-in demain devant le Parlement.

Les journaliers d’EDL ont des revendications en terme de cadrage, revendications pour lesquelles ils avaient mené une série de mouvements de protestation en 2013. L’année dernière, un accord avait toutefois fini par être signé, qui prévoyait l’organisation d’un concours à l’issue duquel des journaliers seraient cadrés. Les contractuels non retenus devaient être indemnisés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s