Rennes : Aly, étudiant sans papier a été libéré

Aly, l’étudiant sans papier guinéen retenu depuis mardi au centre de rétention de St- Jacques a été libéré, mais il reste sous le coup d’une obligation de quitter le territoire. Plusieurs personnes l’ont soutenu lors de l’audience, dont Matthieu Theurier et Valérie Faucheux, candidats à Rennes.

© S.Salliou Manifestation de soutien à un étudiant sans papiers à Rennes

© S.Salliou Manifestation de soutien à un étudiant sans papiers à Rennes

Matthieu Theurier et Valérie Faucheux, têtes de liste « Changez la ville » – qui a fusionné avec la liste de Nathalie Appéré – se sont rendus au tribunal administratif pour soutenir Aly. Avant l’audience, le candidat d’EELV nous a expliqué qu’il espérait qu’Aly Touré retrouve rapidement la liberté : « il rentre dans un cadre légal, il est étudiant et ne peut être expulsé« . Il n’a pas souhaité commenter sa présence devant le Tribunal. Il faut dire que le cas d’Aly a fait coulé beaucoup d’encre cette semaine, semaine cruciale d’entre deux tours des municipales à Rennes. Finalement Aly a été libéré par le juge des libertés, car il a estimé que son arrestation était déloyale. Mais Aly reste sous le coup d’une obligation de quitter le territoire. Le procureur n’a pas fait pas appel. 

Une semaine de mobilisation des étudiants

Depuis qu’Aly a été placé en centre de rétention le 25 mars, les étudiants se sont multipliées les manifestations de soutien. Le 25, ils ont occupé le hall d’entrée de la préfecture à Beauregard. Le 26, une cinquantaine d’entre eux ont fait annuler le meeting de la « gauche unie » de Nathalie Appéré, candidate au second tour des municipales à Rennes, aux cris de « Libérez Ali« . Quelques heures auparavant, ils avaient fait annuler le débat entre Nathalie Appéré et Bruno Chavanat, candidat de droite à Rennes. Aujourd’hui, ils ont défilé dans les rues de Rennes avant de se rendre au Tribunal administratif de Rennes qui devait à nouveau étudier le cas d’Aly.

Matthieu Theurier a ajouté qu’à son avis, « il y a un souci avec le fonctionnement de la préfecture par rapport au traitement des sans-papiers« .

Aly, étudiant guinéen

Arrivé en France en 2008 avec un visa étudiant, Aly était l’année dernière en master 2 à Rennes 2, mais il n’a pas validé son diplôme. Il est actuellement en licence d’informatique à Rennes 1. Aly travaillait en CDI depuis 3 ans dans un fastfood. Cet automne, Aly Touré, étudiant guinéen s’est vu refuser le renouvellement de son titre de séjour. La préfecture lui a délivré une obligation de quitter le territoire français (OQTF) en novembre, confirmée par le tribunal administratif en février.

http://bretagne.france3.fr/2014/03/28/rennes-manifestation-de-soutien-aly-etudiant-sans-papiers-444561.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s