Vidéo

Elections, 1er tour. Chômeurs et précaires manifestent leur colère

D’après Le Monde, 24/03/2014,

Des chômeurs et des intermittents du spectacle ont voulu profiter de la couverture médiatique de l’élection municipale à Paris pour faire passer leur message de protestation.

Heurts dans les QG de NKM et Hidalgo :

Bjch_LqIcAAcBEh

Devant le QG de la candidate socialiste, Anne Hidalgo, les équipes de sécurité ont utilisé dimanche soir du gaz poivré pour disperser des intermittents du spectacle venus manifester violemment devant le QG de la candidate PS, selon un journaliste de BFMTV qui a assisté à la scène.

« Une petite vingtaine d’intermittents, de précaires et de chômeurs sont venus manifester devant le QG d’Hidalgo en fin de soirée. Ils ont tenté de s’en prendre à son porte-parole Bruno Julliard, contraignant les équipes d’Anne Hidalgo à utiliser du gaz au poivre », a raconté le journaliste à l’AFP. « Les CRS sont arrivés ensuite alors que le calme était revenu. Ils n’ont arrêté personne à ma connaissance », a-t-il poursuivi.

3

Du côté de la droite, pendant que la candidate UMP à la Mairie de Paris, Nathalie Kosciusco-Morizet, entamait son discours, des militants ont fait irruption sur la scène. Une bousculade a commencé et certains élus ont crié : « Ils ont blessé Marielle [de Sarnez, ndlr] »rapporte Metronews. Le maire du 15e arrondissement de Paris, Philippe Goujon, et Jean-François Lamour, ancien champion olympique d’escrime, ont sorti des lieux, par la force, plusieurs manifestants, avant que le service d’ordre les évacue. « On est un collectif de chômeurs, de précaires. On n’a pas encore de nom. On va bientôt se faire connaître », ont déclaré certains d’entre eux avant de quitter les lieux.

BjcLhwtIMAAC8mw

Des intermittents du spectacle, mais aussi des intérimaires, des personnes précaires et des chômeurs occupent, depuis le 21 mars, le Carreau du Temple, situé à deux pas de la mairie du 3e arrondissement, et à cinq minutes de la place de la République. Ils ne décolèrent pas contre l’accord sur l’assurance-chômage, scellé vers minuit, le 21 mars, entre les partenaires sociaux, qu’ils estiment être une « véritable régression ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s