Archives quotidiennes : 22/03/2014

Le Kenya légalise la polygamie, imposée ou non

La décision a provoqué la fureur d’élues qui ont claqué la porte du Parlement de Nairobi. Les députés kényans ont voté une loi permettant aux hommes d’épouser autant de femmes qu’ils le souhaitent, sans en toucher mot à leur première épouse.

Le Parlement kényan à Nairobi, en septembre. | AFP/SIMON MAINA

Le Parlement kényan à Nairobi, en septembre. | AFP/SIMON MAINA

La proposition de loi, adoptée tard jeudi 20 mars, formalise en droit kényan des lois coutumières. A l’origine, le texte donnait la possibilité aux épouses de s’opposer à une décision de leur mari d’épouser plusieurs femmes. Mais unissant leurs forces au-delà des appartenances politiques, les élus hommes sont finalement allés plus loin, abandonnant cette clause donnant voix au chapitre aux femmes.

« C’EST L’AFRIQUE » Lire la suite

Résumé des 51ème et 52ème jours de grève des postiers du 92

Résumé du 51ème jour de grève des postiers du 92 (jeudi 20 mars)

Coup d’éclat à Paris 7

Pour leur retour sur le site de Paris 7, le moins qu’on puisse dire, c’est que les grévistes n’ont pas perdu leur journée.

ptt92-18

Paris 7 : la technique de << l’auto-blocage >>

La direction, comme la veille, a fait le choix délibéré de bloquer l’ensemble des entrées et sorties du bâtiment dès 6h30 du matin : elle avait déployé un dispositif de vigiles et un huissier (qui lui-même a fait office de vigile). En procédant de la sorte, la direction a non seulement fait en sorte que pas une seule lettre ne soit distribuée hier dans l’ensemble du 7ème arrondissement, mais elle a aussi bloqué la DOTC Paris Sud, le service CSRH (qui s’occupe des paies) et le bureau guichet… Pendant toute la matinée, des dizaines d’employés de ces services sont restés à l’extérieur du bâtiment. Du coup, la prise de parole prévue par les grévistes a eu lieu une nouvelle fois dans la rue, devant le centre. Lire la suite

A Paris, la révolte inédite de Chinoises sans papiers

Le Monde, 22 mars 2014 :

Un mouvement inédit agite à mots couverts, depuis sept semaines, le microcosme du boulevard de Strasbourg, à Paris. L’artère concentre à elle seule presque tous les salons de coiffure et de cosmétique afro de la capitale. Depuis la mi-février, cinq employées chinoises sans papiers d’une onglerie ont surpris tout le monde en se mettant « en grève ».

Depuis toujours, sur ce boulevard bruyant, la concurrence entre enseignes est acharnée. Les rabatteurs y sont plus nombreux que les passants. Ces derniers temps, nombre de boutiques avaient résolu à leur façon la guerre des prix : elles employaient sans les déclarer des femmes d’origine chinoise en situation irrégulière.

Lire la suite

PSA Sochaux : Offensive de la direction contre les temps de pause et de casse-croûte !

Tract de la CGT PSA Sochaux :

La direction a réuni les organisations syndicales le 20 mars pour présenter ses projets d’application à Sochaux de l’over-time prévu par le Nouveau Contrat antiSocial. En cas de perte de voitures intervenue la veille ou en début de journée, la direction veut imposer un rattrapage en réduisant le temps de pause et de casse-croûte.

Psa so

Télécharger le tract en PDF : s12.2

Huningue : Nouvelle mobilisation à l’usine BASF et pressions de la direction

L’Alsace, 22 mars 2014 :

Nouvelle action spectaculaire hier vers 9 h à l’usine BASF de Huningue. À l’appel de la CGT, qui avait lancé un appel au débrayage, des grévistes ont allumé un grand tas de palettes en bois devant le bâtiment de la direction. Ce feu visible de loin, avec des flammes de près de 10 m de haut, a été éteint au bout d’une demi-heure par une équipe de cinq pompiers secouristes du site.

Des « actes de sabotage »

La réaction de la direction de BASF France a été très vive : « Une poignée d’activistes extrémistes a mis en danger les salariés, les riverains et les outils de production », a dénoncé Jean-Marc Petat, le porte-parole de la filiale française du groupe chimique allemand. « Ces agissements irresponsables ne sont pas compatibles avec un site Seveso. »

Lire la suite

Quatrième jour de grève des agents communaux de Polynésie

Tahiti Infos, 21 mars 2014 :

Jour quatre de la grève des agents communaux. A deux jours du premier tour des élections municipales, les négociations piétinent alors que le président Flosse n’a pas souhaité recevoir les représentants du mouvement ce vendredi matin, pour cause d’agenda chargé.

Une rencontre pourrait avoir lieu lundi 24, selon une information communiquée vendredi soir par la Présidence.

Les manifestants annoncent un durcissement de leur mouvement à partir de samedi. Ils restent vagues sur leurs projets, évoquent de possibles blocages routiers, et donnent rendez-vous aux grévistes à 7 heures au QG de leur mouvement, au pied du Monument aux morts de l’avenue Pouvanaa’a Oopa, face au Haut-commissariat à Papeete.

Lire la suite

Toulouse : Mobilisation des travailleurs d’Astrium

La Dépêche, 22 mars 2014 :

Réunis en assemblée générale hier après-midi sur le site du Palays, plus de six cents salariés d’Astrium Toulouse, sous le coup d’un plan de restructuration, ont décidé d’observer une journée de grève jeudi 27 mars. Un rassemblement place du Capitole, à 10 heures a priori, suivi d’un défilé jusqu’à la préfecture, place Saint-Étienne, a également été décidé.

Après une manif monstre de 1 700 personnes le 6 février, sous les fenêtres de Tom Enders, le président exécutif d’Airbus group, devant le siège, à Blagnac, c’est une nouvelle démonstration de force qui se prépare. Les cinq organisations syndicales ont l’intention de solliciter un rendez-vous auprès du préfet à la fin de la manifestation. C’est clairement l’État qui est à présent sollicité dans le cadre de ce conflit social, comme le résume Philippe Clavières, le délégué CFDT du site.

Lire la suite