Chauny: deux facteurs sur trois en grève

L’Aisne Nouvelle, 19 mars 2014 :

Les facteurs rattachés au centre de distribution de Chauny en ont ras le bol de leurs conditions de travail « et du manque de considération ». La suppression de l’indemnité correspondant à la distribution des plis électoraux les a incités à se mettre en grève.

Les mouvements de grève au sein de l’établissement chaunois sont plutôt rares. « Mais là, trop c’est trop », indiquent les facteurs. Ce mercredi matin, 22 tournées sur 35 n’ont pas été assurées. Les préposés à la distribution du courrier dans les communes du Chaunois ont décidé d’exprimer et de montrer leur mécontentement après « quelques déboires ».

Le dernier en date concerne la suppression de l’indemnité liée à la distribution des plis électoraux « sous prétexte qu’il y aune baisse du trafic courrier », déplorent les grévistes.« Or, tout travail mérite salaire. Pour nous, ce n’est pas justifié d’autant plus qu’il y a des activités qui fonctionnent bien au sein de La Poste, mais ça, la direction n’en parle pas. » Le manque à gagner correspond, en fonction des tournées, à environ 20 heures supplémentaires.« C’est une vraie perte financière en sachant qu’à La Poste, on n’a pas de gros salaires. »

« On est en train de perdre l’amour du métier »

D’une manière générale, les facteurs se plaignent de leurs conditions de travail. « On est en train de perdre l’amour du métier », lance un ancien de la « maison. » Les réorganisations « qui ont lieu tous les trois ans » – la prochaine est attendue pour septembre/octobre –, « le manque de considération de notre hiérarchie », les « propos blessants de notre directeur », ou encore les difficultés rencontrées « pour poser nos congés d’été » passent mal. « A force, ça finit par décourager tout le monde. Face à la pression qui est exercée, il y a même des employés qui pleurent ; ce n’est pas normal. »

Une table ronde entre la direction et quatre représentants du personnel doit se tenir la semaine prochaine « pour mettre tout à plat ». « Pour l’instant, on attend ce qu’on nous dira mais on n’exclut pas un nouveau mouvement de grève », préviennent les facteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s