Journée de mobilisation contre le pacte de responsabilité

AFP (extraits), 18 mars 2014 :

Les manifestations de mardi à l’appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires, pour dire non au pacte de responsabilité, ont rassemblé près de 240 000 personnes dans 140 villes de France, a indiqué la CGT. «Dans 140 villes de France, près de 240 000 salariés, retraités et privés d’emploi sont venus grossir les manifestations et rassemblements», a indiqué la centrale dans un communiqué.

Toulouse

Le défilé parisien, entre Montparnasse et les Invalides, a rassemblé 60 000 personnes, selon la CGT, 10 000 selon la préfecture de police. Pour la centrale, «cette nouvelle journée d’action signale un élargissement de la participation des salariés».

«Cela doit encourager toutes celles et tous ceux qui considèrent que le pacte de responsabilité est une mauvaise réponse aux problèmes posés à l’économie française» et «celles et ceux qui depuis des semaines luttent contre les restructurations et les suppressions d’emplois», a estimé la CGT.
«Avertissement»

Cette mobilisation «constitue un avertissement pour les pouvoirs publics, tant vis-à-vis du pacte de responsabilité que sur les revendications et attentes en matière de salaires, d’emploi, de Sécurité sociale et de service public», a affirmé de son côté Force ouvrière, dans un communiqué.

Les grèves et les manifestations «pour les salaires, l’emploi, la protection sociale, les services publics» visent en premier lieu le pacte de responsabilité, approuvé par les syndicats réformistes (CFDT, CFE-CGC, CFTC) et le patronat. «Le gouvernement l’a décidé, le patronat l’a engendré, retrait du plan Hollande-Gattaz», scandait le millier de manifestants à Rouen (3 000, selon les organisateurs).

Côté grèves, le trafic aérien était légèrement perturbé avec des retards de plus de trente minutes enregistrés notamment à Orly, Roissy, Lyon ou Toulouse. L’aviation civile avait anticipé la journée en demandant lundi aux compagnies de réduire leurs vols de 30% aux aéroports parisiens (Orly, Roissy et Beauvais) et de 20% à Lyon, Marseille, Lille et Toulouse. (…)

En région, plusieurs défilés avaient lieu dans la matinée. Entre 6 000 (selon la police) et 42 000 (selon les organisateurs) personnes ont défilé à Marseille. «Il n’est pas question qu’on négocie le pacte, on va le combattre», expliquait un responsable CGT. Ils étaient entre 1 200 et 1 500 à Clermont-Ferrand, où une banderole FO proclamait «non au pacte Hollande, Gattaz et Berger». A Grenoble la police a donné le chiffre de 1 480 manifestants. Seuls 50% des tramways et bus fonctionnaient. Ils étaient entre 750 et 1 500 à défiler à Saint-Nazaire, entre 1 400 et 3 000 à Nice, entre 1 800 et 5 000 à Nantes, entre 1 400 et 2 500 à Rennes, entre 2 000 et 3 500 à Toulon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s