Des centaines de milliers de salariés contre les «patrons assistés»

A l’appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires, près de 240.000 personnes ont battu le pavé, dans toute la France, pour réclamer le retrait du pacte de responsabilité, selon la CGT.

Manifestation à Paris.

Manifestation à Paris.

À cinq jours des municipales, la CGT, FO, la FSU et Solidaires espèrent bousculer le gouvernement. Les manifestations de ce mardi à l’appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires, ont rassemblé près de 240.000 personnes dans 140 villes de France, selon la CGT pour réclamer le retrait du pacte de responsabilité, pièce maîtresse de la nouvelle politique de François Hollande. Sur fond de vives tensions avec les syndicats signataires du pacte. La journée était placée sous le signe de l’emploi et des salaires. «Le gouvernement l’a décidé, le patronat l’a engendré, retrait du plan Hollande-Gattaz», scandaient le millier de manifestants à Rouen (3000, selon les organisateurs).

Le défilé parisien, entre Montparnasse et les Invalides, a rassemblé 60.000 personnes, selon la CGT, 10.000 selon la préfecture de police. En région, de nombreux cortèges ont été organisés : entre 6000 (police) et 42.000 (organisateurs) personnes ont marché à Marseille. «Il n’est pas question qu’on négocie le pacte, on va le combattre», expliquait un responsable CGT. Les appels à la grève semblaient peu suivis. Dans l’Education nationale, 5,7% d’enseignants dans les 26 académies métropolitaines ont été grévistes, à Pôle emploi, 5,20% du personnel, selon la direction.

A l’origine de cette mobilisation, Jean-Claude Mailly appelle à combattre ce «pacte de complaisance», «une feuille blanche» dont «on ne sait comment il sera financé» et qui ne prévoit «rien» en termes d’emploi en contrepartie des 30 milliards d’euros de baisses de charges concédées aux entreprises. Dans les colonnes du Parisien , le chef de file de FO a dénoncé «un pacte d’irresponsables». «Il s’agit d’un deal personnel entre François Hollande et Pierre Gattaz. Le patronat dit ne pas vouloir d’une économie “administrée”: quelle hypocrisie! En réalité, les patrons en France sont des assistés!»

http://www.lefigaro.fr/social/2014/03/18/09010-20140318ARTFIG00031-la-cgt-et-fo-dans-la-rue-contre-les-patrons-assistes.php

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s