Muret : Grève reconductible chez les facteurs

La Dépêche, 14 mars 2014 :

À l’appel des syndicats «Sud Ptt» et CGT 70 à 80 % du personnel de distribution du courrier de la Poste des bureaux de Muret et Noé a voté la grève hier matin ; un mouvement reconductible préviennent les responsables syndicaux.

«La direction refuse de nous payer les heures supplémentaires occasionnées par la distribution des plis électoraux ; une charge de travail, intense et à exécuter dans des délais rapides» estiment les facteurs qui ne rechignent pas à travailler «à condition d’être payés à la juste valeur» insiste un postier. «Moi qui gagne 1 200 € par mois,je me passerais bien de la grève» commente un de ses collègues. Hier matin la délégation des grévistes de Muret et de Noé a rencontré André Mandement maire de Muret. Il a entendu le message, comprenant les revendications mais souhaitant par ailleurs que ces documents électoraux soient distribués au nom de la démocratie.

Ce problème n’étant pas de la responsabilité de la mairie il a téléphoné dans la matinée au sous-prefet de Muret pour l’alerter sur ce dossier. Au-delà de cette revendication particulière les facteurs ont dénoncé auprès de M. Hayet, directeur du centre de tri des conditions de travail exécrables».

Une réponse à “Muret : Grève reconductible chez les facteurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s