Jarnac : Débrayage chez Relais Colis

Sud Ouest, 14 mars 2014 :

Les dernières négociations n’ont rien donné. Les salariés ont décidé de débrayer hier, et réclament des indemnités de départ importantes.

Depuis plusieurs mois, les 20 salariés connaissent leur triste sort. L’enseigne Relais Colis, sous le giron de La Redoute, subit les aléas économiques de sa direction. L’agence charentaise vit ses derniers instants.

Le personnel de Jarnac ne veut pas se battre contre une fatalité mais réclame des indemnités de départ importantes, et certainement pas dans le cadre de départs volontaires, comme le souhaite la direction de La Redoute.

Hier matin, plutôt que de faire grève, les salariés ont débrayé de 5 h 30 à 6 h 30 du matin. C’était déjà le cas, le 25 février, lorsque les colis étaient restés à quai.

L’ensemble du personnel de Relais Colis de Jarnac s’était mis en grève. « Nous avons plutôt opté pour le débrayage, commente Fabrice Liaud, délégué du personnel FO. On a quand même emmené les colis pour pénaliser le client le moins possible. »

Les discussions entre la direction et les principaux syndicats de Relais Colis ont repris hier au siège de Créteil.

En fonction de l’avancée ou non des négociations, les salariés de l’agence Jarnacaise reconduiront leur mouvement aujourd’hui, dans les mêmes conditions, de 5 h 30 à 6 h 30.

Cette semaine, le personnel de La Redoute était en grève, tout comme l’agence Relais Colis de Reims.

Une réponse à “Jarnac : Débrayage chez Relais Colis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s